« Les imams et oulémas ont caché au Président qu’ils sont signataires de la loi de criminalisation de l’homosexualité » (JAMRA)
PUBLICITÉ

« Les imams et oulémas ont caché au Président qu’ils sont signataires de la loi de criminalisation de l’homosexualité » (JAMRA)

Suite à l’audience que le chef de l’État, M. Macky Sall, a accordée ce jeudi 27 janvier 2022 à des imams, pour un entretien relatif à un sujet d’actualité sociétale, consécutivement au blocage, par 09 députés, de la proposition de loi initiée par le Collectif AND SÀMM JIKKO-YI, portant renforcement des sanctions pénales des pratiques LGBT, en les criminalisant, une confusion persistante s’est installée dans l’opinion.

Des compatriotes de bonne foi ont été nombreux à croire que ce sont des responsables de notre collectif que le Président a reçus.
Pour lever toute équivoque, le directoire du Collectif AND SÀMM JIKKO-YI tient à préciser qu’il n’est concerné ni de près ni de loin par cette rencontre d’imams au Palais.

Et qu’il ne s’agit pas non plus d’une audience avec la « LIGUE DES IMAMS ET DES PRÉDICATEURS DU SÉNÉGAL », dirigée par Imam Ahmed Dame Ndiaye (membre fondateur du Collectif And Sàmm Jikko-yi); ni de la « LIGUE DES OULÉMAS DE L’ISLAM », dirigée par Thierno Madani Tall (fervent soutien de And Sàmm Jikko-yi). Mais bien de « L’Association des Imams et des Oulémas », dirigée par Imams Moustapha Guèye et Oumar Diéne.

À toutes fins utiles, nous rappelons également que les dirigeants de cette association, reçus au Palais, sont bien SIGNATAIRES de notre Pétition nationale réclamant la CRIMINALISATION des pratiques LGBT. Et L’ARRÊT DE L’AGENDA ONUSIEN portant incrustation progressive dans la conscience collective, via le PGA (parlementarian for global action) de la « normalité » des déviances sexuelles et des unions contre-nature.
Le PGA, lancé dans 143 pays de la planète et impliquant pas moins de 14 mille parlementaires de par le monde (dont des députés sénégalais en exercice) a pour objectif « d’inspirer et d’habiliter les parlementaires à protéger, garantir et promouvoir activement les droits des lesbiennes, gay, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) ».

Cette audience au Palais n’engage donc en rien AND SÀMM JIKKO-YI. Dont le Plan d’action reste inchangé, suite au blocage, en violation de l’article 60 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de la proposition de loi portant réforme de l’article 319 du Code pénal, devenu caduque et inadapté aux contexte actuel.

Ce plan d’action se poursuit présentement, à travers de larges concertations avec divers segments sociaux, particulièrement les autorités religieuses – qui ont été DÉSAVOUÉS PAR LES DÉPUTÉS. Avec comme point d’orgue un GRAND RASSEMBLEMENT POPULAIRE, prévu le dimanche 20 février prochain à Dakar, de 09h à 14h, en synchronisation avec les cellules régionales de AND SÀMM JIKKO-YI.

Afin qu’à l’unisson, tous les citoyens de notre cher pays, épris de Paix, de Justice et attachés à la sauvegarde des nobles Valeurs que nous ont généreusement léguées nos vaillants ancêtres et les grandes figures religieuses qui reposent en terre sénégalaise, puissent dire fortement, à l’attention des forces occultes étrangères et de leurs complices « tubàb yu ñioul », qui veulent pervertir notre pays, que LE SÉNÉGAL APPARTIENT AU PEUPLE SÉNÉGALAIS, ET NON AUX LOBBIES LGBT ET MAÇONNIQUES !
Le combat continue !

1
PUBLICITÉ

5 commentaire

  1. Rapapampan

    Le populisme est degueulasse d ou que ca vienne. Il faut que Macky une bonne foi pour tout regle ce probleme d homosexuel pervers qui est pratique par les marabouts sur les gosses dans les daaras. Par contre la il faut surcriminaliser ces actes pire que contre nature. Ils s acharnent sur des gens au lieu d abord de soccuper de l urgence. Il est temps de mettre en place une strategie de de defense des enfants maltraites.

  2. Omar

    Merci nous i seront le 20 Inchala

  3. commissaire I B

    Cette audience voulue et demandée par la présidence prouve une fois de plus que le pouvoirs a pris parti pour les homo
    Au cours de celle ci le chef d’un état a fait sciemment de faire hors sujet en parlant de dépénalisation des actes contre nature qui peuvent être pratiques par des individus qui ne sont pas des homo mais atteint tout simplement de déviation sexuelle(voir Freud).
    Mr 80/100 sait très bien que l’Association Sam Djiko Yi parle de l criminalisation de la posture homo c’est dire prévenir les mariages gays au su et vu de tous où tout acte public faisant l’apologie de cette maladie.Nous disons a Macky que personne ne peut nous empêcher de vouloir e que DIEU veut.
    En attendant nous exigeons le RER Dakar banlieue Rufisque Thiès Diourbel Touba,puisque l’autoroute à péage Dakar Rufisque Thiès Diourbel Touba n’accepte pas le cheval.

  4. Diatta

    Se battre jusqu’au bout

  5. citoyens

    Le combat ne fait que commencer