PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Le Syndicat des pharmaciens condamne énergiquement

« La profession pharmaceutique dans son ensemble a été choqué et scandalisé par la violence avec laquelle les agents de police se sont acharnés sur notre confrère qui a eu le seul tort de faire preuve de conscience professionnelle, a dénoncé ce vendredi, le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal.  

Abus d’autorité

Pour le président, Dr Assane Diop, le commissaire Sangaré a fait preuve d’un abus d’autorité sans commune mesure et d’un acte qui heurte la conscience et porte atteinte à la dignité et à l’honorabilité de la profession pharmaceutique.

Indignation

Poursuivant, il ajoute que le Syndicat des pharmaciens prives du Sénégal manifeste toute son indignation et condamne avec la dernier énergie, ce genre d’acte tout à fait contraire aux dispositions du décret 20196490 fixant les conditions d’application de la loi 20o9-18 portant statut des corps de la police qui stipule que les « membres de la police nationale doivent en tout cas qu’ils soient ou en service, s’abstenir en public de tout acte ou propos de nature à discréditer la police où à troubler l’ordre public ».

Cruauté des faits

Selon lui, Cheikhouna Gaye a été agressé dans l’exercice de ses fonctions à la pharmacie de Serigne Mouhamed Fadilou Mbacké, dans la nuit du 14 au 15 août 2019. Ce, juste pour avoir refusé de dispenser un médicament, en exigeant la présentation d’une ordonnance. Il a été violenté, menotté comme une délinquant et conduit de force au commissaire de police des Parcelles Assainies par les hommes du commissaire Sangaré.

Le commissaire Sangaré a été relevé de ses fonctions et une enquête a été ouverte, selon Dr Diop.

Cheikhouna Gaye Commissaire-Sangaré
Annonces

(9) commentaires

Deug Deug

@ Khady Ba. Faut pas être l’avocat du diable avec ces histoires de cheytane. Peut importe l’humilité dont il vous a fait part, tout ce que cette vidéo et les faits racontés ne montrent que son impolitesse, son arrogance, son manque de professionnalisme, et son abus de pouvoir.
Que justice soit faite et que ces “autorités “ sachent qu’ils ne sont pas au dessus de la loi. Ce gars ne doit pas servir dans la fonction publique.

Djirim

De tout coeur avec vous… On est tous ègaux

Khady Ba

Le peu que je connais en lui est son humilité et sa politesse mais si cheytane vient on n y peut rien

Fall

Faut lui couper le penis

Fall

Où étaient ils lorsque leurs collègues ont été interdits de prier à la pharmacie guignon j’aurais aimé qu’ils aient la même attitude.

Abdourahmane Bo

Dan’s mon pays le Senegal on condamne on critique tres tres vite

Mbaye

Il doit quitter la police nationale sa place n’est pas dans nos institutions.

Mbaye

Il faut lui faire regretter son acte

Mor

Il faut aussi parler du pharmacien qui abuse de son physique
Il est coutumier des faits

Publier un commentaire