Annonces
Annonces
» » » Le Sous préfet Djibril Diallo réagit à son...

Le Sous préfet Djibril Diallo réagit à son sobriquet « Jack Bauer »

On l’appelle souvent Jack Bauer et cela à cause de son intransigeance. Il s’agit ici du sous préfet de Dakar-plateau qui, face à une interpellation du journaliste de la radio Fem fm, laisse voir un petit sourire avant de dire: « Les gens sont libres de dire ce qu’ils pensent, mais moi je suis un homme public ».

Djibril Diallo de se poser cette question: »intransigeant par rapport à quoi? ». Et il déclare par ailleurs que son intransigeance se présente quant il s’agit seulement de faire appliquer les lois et règlements de la manière la plus correcte.  » Si être intransigeant c’est refuser ce qu’il faut accepter, je ne le suis pas. Qu’on m’appelle Jack Bauer. Ce n’est pas un problème ».

Le sous préfet de Dakar-plateau précise que lui, il n’a rien à voir avec les sobriquets que les autres (le maire de la Médina Bamba Fall, le journaliste Fabrice Nguèma, le comédien Kouthia) essayent de lui coller.

« Tous les jours je suis avec les jeunes, les vieux, les imams et tout le monde. Je ne suis pas une personne très dure. Peut être que c’est ma manière de faire qui n’est pas comprise. Pour dire qu’à chaque fois que j’ai une mission, je la fais comme je dois la faire. Est ce que la manière de faire est bien? C’est à eux de juger. Ce qui est sûr est que je ne triche jamais ».

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • mandataire
    02/08/2017 00:15

    cousin de macky sall vous avez tout fait pour faire gagner BBBY en gardant les cartes d’une grande franche de la population du plateau par devers vous Mr le Préfet politicien .Vous avez demandé à tous les représentants de bureau de vote d’aller voter dans leurs lieux de vote ce qui ne sait jamais passé et à 18 heures vous avez mis tous les mandataires à la porte Vrai ou faux?

  • baba
    02/08/2017 11:57

    C’est vrai. il faut demander au commissaire central Arona Sy. les institutions demeurent les hommes passent. aujourd’huic’est Macky demain c’est un autre. qui vivra verra.

  • ibrahima badji
    02/08/2017 11:58

    on l’entend au tournant

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces