Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Le père a écouté, entendu et compris son peuple ! (Par Ibrahima Baba SALL)*

Le président Macky SALL, dans son adresse à la Nation du 08 mars 2021, coïncidant avec la célébration de la journée internationale des droits de la femme, a encore une fois fait preuve du sens de la responsabilité qui est la marque des grands hommes d’Etat.

En effet, en son titre de père de la Nation, il a pris le temps de prendre les décisions qu’il fallait et de les assumer devant tout le peuple sénégalais.

Ceci a encore une fois fait transparaître les qualités qu’on lui connaissait déjà et qui pour nom :

– Le courage, cette force qui a fait qu’il n’a pas du tout été ébranlé par le danger ;
– La lucidité qui lui a permis de garder toutes ses facultés intellectuelles pour la prise de la bonne décision ;
– L’amour de la patrie qui a fait qu’il a placé ses intérêts supérieurs au-delà de toute autre contingence.

En effet, Monsieur le président de la République a, dans ce discours, dans un contexte où toutes les attentions étaient tournées vers le Sénégal, appelé les Sénégalais au calme et à la sérénité et d’éviter « la logique de l’affrontement qui mène au pire ».

Sagement, il a fait sienne cette assertion de l’apôtre de la non- violence, Mahatma Gandi qui disait : « Il n’y a pas de chemin vers la paix, la paix est le chemin. », assertion bien sénégalaise que l’on retrouve chez nos parents wolof qui affirment : « Lu dul jàmm, jàmm a ko gën. »

Le bilan est déjà très lourd si on compte le nombre de personnes ayant perdu la vie dans ces affrontements, la plupart de jeunes enfants qui ne demandaient que de réaliser leurs rêves d’un avenir radieux.

Heureusement que vous avez compris que cette jeunesse et ce peuple qui vous avaient fait confiance deux fois de suite méritent toute votre attention dans ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie de la COVI-19 ayant entraîné une crise économique et sociale à l’échelle planétaire et plus particulièrement dans nos pays à faible croissance économique.

Vous avez ainsi décidé, en plus du Fonds de riposte et de solidarité contre la pandémie (FORCE-COVID-19) doté de 1000 milliards de FCFA pour financer le Programme de Résilience Economique et Sociale, de procéder à des réajustements budgétaires d’un montant de 300 milliards qui seront consacrés au financement des projets des jeunes durement éprouvés par les conséquences de la pandémie et ayant perdu tout espoir en l’avenir.

Le président de la République, en bon père de famille, a redonné espoir à cette jeunesse qui est appelée à prendre en charge son destin en main et participer effectivement au développement de notre pays.

Tout semble donc rentrer dans l’ordre et comme le disait le président américain Richard Nixon : « Le politicien suit le peuple et le peuple suit l’homme d’Etat ».

Bravo président, votre peuple vous entendu, vous compris et vous a suivi !

Vive la paix !

Vive le Sénégal !

* Député Maire de Bakel

74 Whatsapp
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    18:49 - 11/05/2021

    Ramadan 2021 Al Wafa Darou Mouhty : du Mardi 11 Mai 2021 Par Attoman Ndiaye (Vidéo)

    Whatsapp
    18:45 - 11/05/2021

    Attaques mosquée Al-AQSA : Lorsque Cheikh Ibrahima Niass s’adressait aux juifs…

    Whatsapp
    18:41 - 11/05/2021

    Les ex-caméramans de la SEN TV contredisent Bougane : “Nous avons des CDI”

    Whatsapp
    18:39 - 11/05/2021

    Situation actuelle en Palestine : Le plaidoyer de Serigne Abdou Samad Mbacké Sohaibou (Vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp