Le Maroc réitère son engagement en faveur du développement industriel inclusif en coopération avec l’ONUDI

Le Maroc réitère son engagement en faveur du développement industriel inclusif en coopération avec l’ONUDI

Pour répondre aux besoins de développement en Afrique, le royaume chérifien privilégie la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire.

Le Maroc a réitéré, lundi à Vienne, son engagement en faveur du mandat, des programmes et des initiatives de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) pour accélérer le développement industriel inclusif.

Lors de la 40e Session du Comité des programmes et des budgets de l’ONUDI, l’ambassadeur du Maroc à Vienne, Azzeddine Farhane, a réaffirmé le soutien du Royaume au mandat et aux initiatives de l’organisation, en s’engageant à promouvoir un développement industriel inclusif et durable, aligné sur les Objectifs de développement durable (ODD).

L’ambassadeur a souligné l’importance de la Stratégie africaine de l’ONUDI, adoptée en décembre 2023, pour un développement industriel coordonné en Afrique. Il a également mis en avant le rôle crucial des programmes de l’ONUDI dans la réalisation des ODD.

Le Royaume du Maroc, sous la direction du Roi Mohammed VI, s’engage dans une croissance industrielle équitable et durable. Il privilégie la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire pour répondre aux besoins de développement en Afrique.

Les projets de l’ONUDI au Maroc sont en harmonie avec les objectifs nationaux, se concentrant sur la consommation durable et l’économie circulaire. Le Maroc s’est également engagé dans des efforts pour une mondialisation équitable et a investi dans l’atténuation et l’adaptation au climat.

Le soutien de l’ONUDI est essentiel pour le Maroc afin d’atteindre ses politiques de décarbonisation industrielle, notamment dans le cadre de sa Stratégie à long terme 2050 à faible émission de carbone et de son Plan national climat 2030.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire