Annonces
publicité
Annonces
» » » » « Le maintien ou non du Franc Cfa dépend des...

« Le maintien ou non du Franc Cfa dépend des pays… »

L’ambassadeur de France à Dakar, a demandé aux pays ayant en partage le F Cfa de prendre leurs responsabilités.

« Le maintien ou non du Franc Cfa dépend entièrement des pays ayant en partage cette monnaie. Le franc Cfa, c’est la monnaie des Africains. Il leur revient, s’ils ne sont pas contents de cette monnaie, d’en changer les règles, s’ils le souhaitent », a déclaré dimanche, dans Objection, Christophe Bigot.

Pour ce diplomate, «avoir une seule monnaie pour plusieurs pays, c’est ce dont ont rêvé les Européens pendant tant d’années. Et depuis 2000, ils ont enfin réussi à avoir une seule monnaie».

Annonces

13 commentaires

  • cheikh
    18 septembre 2017 1 h 17 min

    mr Azote va te faire foutre connare

  • Doudou
    18 septembre 2017 2 h 51 min

    Je pense que nos dirigeants Africains manques de personnalités pour prendre le mal en face. ..Aujourd’hui il nous faut en Afrique des présidents comme feu Sékhou Touré ,Tomas Sankara ou moi pour régler le problème des Africains.

  • Diallo
    18 septembre 2017 5 h 39 min

    Mon Sénégal dit non!

  • Sam le pirate
    18 septembre 2017 11 h 37 min

    ? Ndayssane je me demande quand ces français-caucasiens se décideront à réellement nous(africains)donner le respect que nous méritons en tant êtres humains civilisés ? Lisez bien ces propos ci-dessus de l’ambassadeur de la France chez nous et dites moi s’il y a le moindre degré de sérieux, de sincérité, d’honnêteté et de vérité dedans. Comme si c’est avec joie, sans représailles que sa « puissante » Nation de France acceptera ses « ex » colonies de jeter à la poubelle ou incinérer le fameux franc cfa alors qu’ il est évident que cette monnaie nourrie mieux économiquement cette France là que ne le fait leur « joyau » européen :l’euro. Ensuite le fait que ce monsieur fasse le rapprochement entre la zone euro et la zone Cfa en faisant allusion de réussites,d’objectifs atteints des deux côtés pour les différents membres européens et africains montre toute la profondeur de la mauvaise foi qui l’anime quand il s’agit de défendre les intérêts de sa gourmande patrie(France)sur le sol africain(zone Cfa). Quels domerams ces français, makhala avec un Macky qui les vénère comme Dieu, il ont raison de toujours viser haut économiquement à notre dépend. Tchamm !!! ?

  • pas+la+peine
    18 septembre 2017 12 h 04 min

    allez au diable monsieur

  • charles
    18 septembre 2017 12 h 10 min

    IL FAUT REGARDER EN FACE,NOS PROBLEMES SE SONT MEME LES AFRICAINS QUI EN SONT LES AUTEURS.MALGRE NOS RESSOURCES NOUS SOMMES PAUVRES ET MALGRE QUE NOUS SOMMES PAUVRES LES FAMILLES DE NOS PRESIDENT SONT RICHES.A QUI LA FAUTE:C’EST COMME L’INDEPENDANCE ON A DES PRESIDENTS A VIE!QUI CONNAIT UN PRESIDENT AFRICAIN PAUVRE?ET LES IMMEUBLES EN FRANCE ET LES ACTIONS DANS DES BANQUES ETRANGERES?LE PROBLEME AFRICAIN N’EST PAS LE FRANC CFA MAIS L’AFRICAIN LUI MEME.

  • Azote
    18 septembre 2017 12 h 29 min

    Walaay wakhaal d monsieur l’ambassadeur !!!! Ana gni doneu beuri lammégn… Wakh wakhh rék ???!!! Essayez de sortir du franc cfa rék, walaay vous creusez votr propre tombe chers africains !!!

  • MOOM SA REEWE
    18 septembre 2017 14 h 08 min

    Le franc CFA appartient a la FRANCE les 14 chefs d’états de la zone CFA ont étaient convoqués a DAKAR par le Ministre de la coopération Michel ROUSSIN et par le Directeur général du FMI Michel CAMEDESSUS pour leurs imposer la dévaluation du franc CFA en 1994 alors que le Président Abdou DIOUF avait toujours clamé haut et que LE FRANC CFA NE SERA JAMAAIS DEVALUE. Les deux Michel d’enfer ont ainsi imposé aux chefs d’Etat les consignes de mère patrie LA FRANCE.

  • zougoulou
    18 septembre 2017 14 h 13 min

    Les ennemis de l’Afrique se sont les africains

  • MOO SA REEWE
    18 septembre 2017 14 h 26 min

    Le franc CFA appartient a la FRANCE. La preuve en est que les 14 chefs dEtats de la zone CFA ont etaient convoqués a DAKAR par le Ministre francas de la cooperation Michel ROUSSIN et par le Directeur Français du FMI pour leurs imposer la devaluation du franc CFA en 1994. Alors que le President Abdou DIOF avait toujurs clamé haut et fort que LE FRANC CFA NE SERA JAMAIS DEVALUE. Ainsi donc les deux Michels ont imposé les consignes de Mere Paatrie; LA FRANCE

  • bouba
    18 septembre 2017 20 h 03 min

    C’est vraiment idiot et irrespectueux d’insulter ce monsieur. Il dit tout simplement ce qu’il pense, il n’en est rien, le pauvre. A nos dirigeants de prendre leurs responsabilités. Ils sont là pour le peuple, ça ne sert à rien de tirer sur les autres

  • Maaleguenam
    19 septembre 2017 0 h 54 min

    On a qu’a prendre nos responsabilité, serrer les ceintures et quitter le franc CFA et meme la langue français. Les Français sont des gens de mauvais fois ils nous on imposé une chose que hytilerr voulais leurs imposé et qu’il on refuge. Le Ruanda ses années si a découverte que tous leur conflits été manigancé par la France et a quittée la langue française et aujourd’hui il se débatte pas mal.
    Ça ils n’en parleront jamais avec leur chaînes de propagande. Réveillon nous encore une foi Sénégalais

  • le Patriote
    19 septembre 2017 9 h 51 min

    voila un honnête homme à nos dirigeants seuls incombent la prise de responsabilités

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *