Le juge Taïfour Diop et de 2 de ses conseillers dénoncés pour corruption

Un malheur ou un bonheur ne vient jamais seul. A peine sous les feux de la rampe, ces dernières heures, revoilà le président de la Cour d’appel de Saint-Louis rattrapé par l’histoire. Et dans la trame, lui et ses conseillers que sont, le président de la chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Saint-Louis, Pape Amadou Sow, et le président de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Saint-Louis, Serigne Pape Aliou Sané font l’objet d’une dénonciation pour corruption. Portant sur la somme d’un milliard de francs Cfa. Tout ce beau monde est accusé par la société «Wartsila west afria (Wwa) d’avoir fait profiter illégalement d’une décision de justice à Aïssatou Niang Touré qui n’apparait même pas dans le dossier, selon L’Obs. Mais, cette fois-ci, un autre dossier les concernant est sur la table de la présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Nafi Ngom Keïta saisie par les plaignants.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire