« Le gouvernement n’achète pas, ne vend et ne fixe pas les prix de l’arachide »

« Le gouvernement n’achète pas, ne vend et ne fixe pas les prix de l’arachide »

« Le gouvernement n’achète pas, ne vend et ne fixe pas les prix de l’arachide ». Cette phrase vient du ministre de l’Agriculture Dr Papa Abdoulaye Seck. Qui précisait que le gouvernement avait simplement un rôle d’accompagnateur de tous les acteurs de la filière. Le ministre s’expliquait en marge de la cérémonie officielle du Gamou de Médina Baye en réponse à une interpellation sur les difficultés des paysans qui commencent déjà à brader leurs récoltes.

1 COMMENTAIRE
  • Rahim

    Trop facile. Pourquoi alors décréter quela campagne est ouverte en décembre. Il ne fallait rien dire et laisser les acteurs décider. Trop simple. Avant d’ouvrir la campagne, il faut s’assurer que le financement est bouclé. L’état intervient maintenant puisqu’il met en place un fond de çommercialisation. Ce ministre est nul on vous le disait, il ne fait que parler.

Publiez un commentaire