BRVM-10 160,06 -0,76 BRVM-C 169,69 -0,32 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 15:30

BOA SN

5,88

SONATEL

-0,26

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-day
Annonces

Le Frn récuse Aly Ngouille Ndiaye et exige la démission du président de la Cena

Aly Ngouille Ndiaye, Cena, Démission, frn
Le Frn récuse Aly Ngouille Ndiaye et exige la démission du président de la Cena

La Conférence des Leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) a récusé, entre autres, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et exige la démission du président et de tous les membres de la Cena.

Le Front se désolent des « derniers développements qui ne rassurent pas et qui préparent à des lendemains difficiles ».

Il s’agit, selon les camarades de Mamadou Diop Decroix, du parrainage, du rejet des recours en annulation de l’Opposition, des affaires Khalifa Sall et Karim Wade, de l’interdiction des marches pacifiques, de l’achat massif de fiches de parrainage, des agressions mortelles, de la restriction de la liberté d’expression sur les réseaux sociaux. .

Devant cette situation, note le communiqué, le Frn dénonce « le dilatoire du ministre de l’Intérieur et du président de la Cena et exige l’application immédiate de l’article L48 du Code Électoral qui confère aux partis politiques un accès permanent au fichier électoral, fustige les lenteurs et la désorganisation volontaire dans la distribution des cartes d’identité et d’électeur, récuse Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur, comme organisateur des élections et réclame son retrait du processus électoral, constate le discrédit définitif de la Cena du fait de son inaction lors des élections législatives de 2017 et devant les nombreuses entorses à la loi observées en ce moment. Par conséquent, le Frn exige la démission immédiate du président et de tous les membres de la Cena, dont le mandat a d’ailleurs expiré pour un grand nombre, pour que puisse exister une CENA capable de remplir ses missions légales ».

Par ailleurs, le Front décide de poursuivre les manifestations pour sensibiliser les populations et le monde sur « les dérives dangereuses du régime de Macky Sall ».
Aussi appelle-il  les forces vives de la Nation à « une mobilisation concertée ».

Annonces
Annonces

10 commentaires

  1. Aly tient bon je suis apolitique et ne vous connaît que de nom quand on te confi des responsabilités assumé le yala mo y or lep

  2. René Diagne dit :

    Quelles sont les marches et les restrictions de libertès dont vois parlez?cherchez à marcher en des endroits interdits pour se victimiser par la suite ou faire des insultes ou des incitations de tout genre au desordre pour par la suite crier est ce ça le rôle d une opposition responsable?BOYCOTTER TOUTE TABLE DE NEGOCIATION pour ensuite crier à l OSTRACISME?NON NON ET NON REVOYEZ VOTRE COPIE SVP
    LE PAYS A BESOIN D UNE OPPOSITION OBJECTIVE. Afin de vivre la bènediction de nos ressources minières. Donc STABILITÈ REK.

  3. Quand est macky va t’il est à la hauteur pour confier les élections à une personnalité consensuelle comme l’ont fait ses prédécesseurs. Franchement il a peur de perdre ces élections

  4. De croix ne nous fatigué pas giiiirrr yalla merci Aly le ministre de l’intérieur il faut les calmer de croix môme il est naturellement mort politiquement

  5. boo dit :

    le ministre des gamous ,magals et elections zero securite

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *