Lamine Diack était plus préoccupé par le départ de Wade que par l’Iaaf

Mis en examen pour corruption et blanchiment, notamment, Lamine Diack était accusé d’avoir usé de fonds russes pour financer certains partis politiques et mouvements citoyens pour faire tomber le régime de Wade.

Dans son édition de ce jeudi, Libération, citant ses avocats, rapporte que c’est l’ancien président de l’Iaaf lui-même a affrimé aux enquêteurs français que c’est à cause de ce combat pour le départ de Wade qu’il est aujourd’hui empêtré dans des ennuis judiciaires. « L’année 2012 est une année spéciale pour moi. J’avais déclenché une action qui me paraissait essentielle pour mon pays, c’était de faire partir le Président Wade et cela depuis 2008. Il s’agissait de la double élection présidentielle et législative. J’étais davantage préoccupé par le destin de mon pays. Nous avons réussi. Il a été battu aux deux élections. (…) J’étais plus souvent à Dakar et je vais ponctuellement à Monaco. Je n’étais pas seulement absent physiquement, mais l’Iaaf n’était pas la priorité de mes préoccupations à ce moment-là », aurait dit l’ex Président de l’Iaaf.

4 COMMENTAIRES
  • akk

    ak bakhoul beugone tal deuk bi lépe keupouna sa kaw

  • victime

    La justice senegais doit s autossaisir Dame fall et Daouda Diop cadaster pour escroquerie foncier depuis anne 2000 plusieurs familles souffrent avec cette mostre mém son avocat adnan yahya libano senegalais

  • I have dream

    Ils ont t fait pque Wade echoue mais Dieu est just

  • mouhamed

    pourquoi cette haine viscérale contre wade. pour combattre une personne, il faut pas tricher pour le faire. il finira sa vie en prison. yeye né nek borome massay fanane.

Publiez un commentaire