PUBLICITÉ

« La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France » (Par Ibnou Malick)

Il y a énormément d’ouvrages sur Cheikh Omar Foutiyou rédigés par de grands spécialistes comme Pr Samba Dieng, décédé récemment, Madina Tall Ly, Pr Oumar Kane, Robinson.

Tout le monde ne peut pas être spécialiste. Il y a des petits fils de marabout qui ne maîtrisent pas bien l’histoire de leur aïeul. Les gens sont paresseux et ne font pas un travail de recherche. Ils se contentent des on dit que …

Le sabre restitué par le gouvernement français n’est pas le sabre de Cheikh Omar Foutiyou RTA mais celui de son fils Ahmadou que Archinard avait récupéré à Ségou.

La dernière bataille de Cheikh Omar Foutiyou RTA fut contre une coalition formée de bambaras animistes, de peuls du Macina et des khadres de la kuntiya de Tombouctou.

Cheikh Omar disparut le 12 fevrier 1864. Son neveu Tidiani Tall, fils de son grand frère Ahmed Tall, reprit le flambeau et triompha sur la coalition ennemie. Sa capitale fut Bandiagara où il régna près de 40 ans après la disparition de Cheikh Omar. (Tidiani Tall est aussi le frère de Alpha Hachimou Tall, le Savant de Médine Mounawara, que Mame Dabakh aimait tant).

Les français sous l’égide d’Archinard sont arrivés en 1889 dans cette partie du Mali. Ils ont conquis Segou qui était dirigé par Lamido Julbe Ahmed Cheikh Omar. Ce dernier voulut s’exiler à Sokoto au Nigeria, terre d’origine de sa mère Néné Safoura. Il mourut en chemin et ses compagnons ont caché sa tombe. Son lieu d’enterrement reste inconnu.

Le vrai sabre de Cheikh Omar fait près de 1m 30. Il se trouve actuellement à Bandiagara chez la famille Tall.

Il fallait simplement communiquer davantage sur le contexte de la récupération de ce sabre et des manuscrits par les français. On a l’impression aujourd’hui que les français ont vaincu Cheikh Omar Foutiyou et ont pris son sabre. Ce qui est totalement faux ! Ils sont venus à Ségou en 1889.

Donc bien après la disparition du Cheikh intervenue en février 1864. La seule bataille du Cheikh contre les français fut menée à Médine près de Bakel au début du jihad dans les années 1850.

Ibnou Malick

La Réalité Sur Le Sabre Omarien Restitué Par La France
Annonces

(11) commentaires

Diouf Cheikh

Je suis convaincu de la version d,Ibnou Malick.
Les français ont organisé leur spectacles pour duper de nouveau les autorités de ce pays qui n,ont jamais appris l,Histoire :ni leur propre histoire ni celle des français.
Sinon ils seraient comportés vis-à-vis des français autrement :Tellement complexés de sorte qu ils n,ouvrent même pas leurs yeux autours du monde pour voir que ce n,est pas seulement la France qui existe.

Rg

les négationnistes, crient au complot!
pathétique et antipathique comme des pastefistes.

Diby

Il faut se poser la question où el hadj oumar a fini sa vie ?au mali n’est ce pas et labas l’histoire le concernant est racontée autrement.effectivement c’est une coalition ,a qui el hadj oumar a voulu imposer la tarikha tidiane qui l’a combattu ,au point de le pousser a se refugier dans les falaises de bandiaguara , la khadriya des kountiyou y a participe . Les senegalais oublient souvent en parlant de l’islam :chingetti en mauritanie ,tombouctou au mali et les grands empires ouest africains du 9e siecle (le ghana avec les soninke musulmans des cette epoque qui ont repandu l’islam dans le pays noir) ,au 15e siecle avant la pénétration coloniale :le mandingue des kankan moussa et les sonhrays des Askia .Ces grands ensembles precoloniaux etaient organises sous des regimes fortement influencés par l’islam ,ce qui les a opposé a oumar etait plutot un probleme de tarikha alors que la pratique y etait bien installe .Au senegal on se complaît trop a des legendes alors que la legende ne fait pas l’histoire. On veut vraiment connaitre la vraie de El hadj oumar ?c’est au mali et en guinee qu ‘il faut aller et pas se confiner ici .en tout cas la version des freres africains qui l’ont combattu merite d’etre entendue.

    Mamadou Lamine Diouck

    Je partage votre analyse et je pense que la branche malienne des Tall est aussi concernée par cette histoire

    Abdou

    bonjour j étais étonné par ce que j ai vu sa cane et son sabre a bandiagara

Cheikhouna

Attention. La France voulait voir quoi ressemblent nos
Guides religieux. Elle s’est trouvée le moyen de les
Réunir tous en audience, un soir, dans un palais.
J’ose espérer que les sujets liés à l’avortement, l’homosexualité
N’ont pas étaient abordés avec nos khalifes en tête à tête… mdr

Ass

RG, ouvre tes yeux et laisse le partisanisme. Il s’agit là de l’intérêt de toute la nation. Il faut être objectif et sincère.

Xalasss

Macky le connard, il se fait toujours bai*** waay

Babacar Fall

Bravo pour cet éclaircie,on a vraiment l’impression qu’ils ont battu le Cheikh et acquis son Sabre comme « Trophée » de guerre.Ils jouent sur la crédulité des gens

Boubou Mboup

Pourquoi avez-vous supprimé mon texto???

Antimacky

Ibnou Malick dal ligua wakh la geum.

Publier un commentaire