La Convergence des Patriotes Démocrates rend hommage à Tanor Dieng

La Convergence des Patriotes Démocrates rend hommage à Tanor Dieng

Ousmane Tanor Dieng, à la grande surprise de tout le Sénégal et surtout de ses frères du Parti Socialiste, mais aussi de Benno Bokk Yaakaar, est décédé hier, lundi 15 juillet 2019. Il était France pour des soins médicaux depuis quatre mois.

Et comme toujours, la mort est une réalité foudroyante à laquelle on ne peut toujours pas s’habituer, au regard de son caractère surprenant. Toujours, elle nous arrache des personnes chères. Tanor Dieng est resté, jusque-là, ce curé qui a conduit toutes les messes du Ps depuis le départ de Diouf du pouvoir, en 2000, face à Abdoulaye Wade.

L’homme de CPD

« Un grand homme, un patriote émérite mais aussi un ami et un frère que le Sénégal vient de perdre en la personne de ce grand Commis de l’état qu’est Ousmane Tanor DIENG. Nos pensées vont à sa famille, au Président Macky SALL et aux membres de cette grande coalition qu’est BBY comme aimait à l’appeler le défunt. Je prie ALLAH le tout Miséricordieux le très Miséricordieux qu’il l’accueille dans son paradis céleste »,

Tanor Dieng

Née en 1947 à Nguéniène, une localité du département de Mbour, Ousmane Tanor Dieng a obtenu sa Licence en droit à l’Université de Dakar (option Relations internationales) et un DES en droit public. Il est également diplômé de l’École nationale d’administration (ENAM), option Diplomatie, et de l’École supérieure des travaux publics (ESTP).

Formé à l’Ecole nationale d’administration (ENA) du Sénégal, il a été conseiller diplomatique du premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, ensuite directeur de cabinet d’Abdou Diouf, le successeur de ce dernier.

Le ministre

Ousmane Tanor Dieng a été ministre d’Etat, chargé des Affaires présidentielles d’Abdou Diouf, auquel il avait succédé à la tête du PS après la défaite de cette formation politique à l’élection présidentielle de février-mars 2000.

Candidatures au présidentielles

Candidat sans succès aux élections présidentielles de 2007 et 2012, Ousmane Tanor Dieng était ensuite devenu un allié de Macky Sall. Il le soutenait au second tour de la présidentielle de 2012 et était l’un de ses plus importants alliés au scrutin présidentiel du 24 février dernier.

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *