Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Jamra revient à la charge : “La Loi Latif Gueye n’est destinée qu’aux gros trafiquants de drogue”

Jamra réitère  sa  plaidoirie suite à la condamnation du rappeur 10 000 problèmes, pour détention de chanvre indien. Mame Mactar Gueye et Cie rappellent que la place des narcodépendants n’est pas Rebeuss, mais plutôt le CPIA (Centre de prise en charge intégrée des addictions) du Service psychiatrique de l’Hôpital Fann. Et que la Loi Latif Guéye, qui criminalise le délit de trafic de drogue n’est destinée qu’aux narcotrafiquants.

In extenso

“Interpellé par les éléments du Commissariat Urbain de Mbacké, à “Ténou Diago”, dans la nuit du 7 au 8 octobre 2020, vers 01 h du matin, pour détention de “yamba” (chambre indien), “10.000 Problèmes” a vu ses ennuis péricliter, avec sa condamnation ce jeudi 15 octobre, par le Tribunal de Grande instance de Diourbel à 15 jours de prison ferme.

Il purgera le restant de sa peine à la prison de Diourbel. Et devrait logiquement humer l’air de la liberté le vendredi 23 octobre prochain, au plus tard. Et pourra siroter tranquillement chez lui sa tasse de thé !

Tout en réitérant sa ferme volonté de poursuivre ses campagnes de sensibilisation, à l’égard des consommateurs de stupéfiants, sur les dangers mortifères de ces substances hallucinogènes sur leur santé physique, mentale et leur équilibre social, JAMRA reste plus que jamais convaincue de la nécessité de poursuivre son plaidoyer, pour faire admettre aux autorités étatiques que ces Narcodépendants ne sont que des victimes des gros trafiquants de drogues, des malades.

En tant que tels, leurs places n’est pas à Rebeuss, mais bien au C.P.I.A (Centre de prise en charge intégrée des addictions) du Service psychiatrique de l’Hôpital Fann, où ils peuvent être soignés et désintoxiqués, pour leur permettre de recouvrer leur santé, leur équilibre et leur dignité, afin de reprendre leur place dans la société.

Et que Reubeuss soit réservée aux narcotrafiquants, qui abrutissent les jeunes, augmentent l’insécurité, détruisent les ménages et déstabilisent notre économie, en y recyclant leur argent sale»
C’est à ces derniers qu’est destinée la loi 2007-31 du 30 nov. 2007, initiée par JAMRA, et surnommée “Loi Latif Guéye”, qui criminalise le délit de trafic de drogue! Et non à ces jeunes paumés, qui ne sont que des narcodépendants, des malades, victimes des barons-milliardaires de la drogue.

Il est  heureux de noter que “10.000 Problèmes”, qui n’est pas un trafiquant, ait été jugé par les juridictions ordinaires (Correctionnelle, Flagrant délit). Et qu’après avoir reconnu les faits devant la barre, il ait publiquement fait acte de repentir, en jurant qu’on ne l’y prendrait plus jamais, à flirter avec “l’herbe qui tue”!

Puisse Alllah l’aider à tenir cet engagement salutaire!”

218 Whatsapp
Annonces
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    4:10 - 26/10/2020

    Cancer du col de l’utérus : 14 cas suspects détectés dans la région de Kaffrine…

    Whatsapp
    2:23 - 26/10/2020

    Étude supérieure : La plateforme campusen accessible ce lundi pour les nouveaux bacheliers….

    Whatsapp
    1:24 - 26/10/2020

    Premier League: Manchester United tombe sous le charme du gardien de Chelsea, Mendy…

    Whatsapp
    0:33 - 26/10/2020

    Edouard Cissé juge le mercato du PSG mitigé : «Ce sont des choix par défaut… »

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp