Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Internationale libérale au Maroc : Le Pds évoque le cas Karim Wade

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) a participé au 203ème comité exécutif de l’internationale libérale à Fès, au Maroc, du 22 au 24 novembre 2019.

L’internationale libérale a tenu son 203ème comité exécutif autour du Thème : “La Paix et la prospérité à travers des marchés ouverts en plaçant le commerce équitable et l’investissement stratégique au cœur d’un avenir durable”. Et le Pds et l’Apr étaient au cœur de l’événement.

Le Pds et l’Apr au cœur

Pour le Sénégal, deux formations politiques ont été présentes. Il s’agit notamment du Pds et de l’Apr représentées respectivement par Tafsir Thioye, secrétaire général adjoint, chargé des affaires internationales et porte parole du Pds et le ministre Oumar Youm.
A noter également la participation d’autres partis libéraux africains, comme l’Ufdg de la Guinée représenté par son président Cellou Dalein Diallo, le Rdr du Président Ouattara représenté par Idriss Ouatara et Aly Touré le premier président du réseau libéral africain.

Boycott du congrès de Dakar et candidature de Katim Wade

La rencontre a été l’occasion pour le Pds  de poser le débat sur l’avenir de la plateforme, la préservation de son image, de ses valeurs ainsi que de ses principes fondateurs. Ce, en s’appuyant sur les événements qui ont conduit à son boycott du congrès de Dakar.

Tafsir Thioye a aussi évoqué les décisions du comité des droits de l’homme des nations qui demande à l’Etat du Sénégal de réexaminer le procès de Karim Wade et de procéder à la réparation des préjudices subis.
Dans son dernier rapport, le comité des droits de l’homme dénonçait la non-participation du candidat du Pds, Karim Wade à la Présidentielle du 24 février 2019, en violation des traités internationaux en matière judiciaire.

Les retrouvailles Wade-Macky magnifiées

Par ailleurs, les deux délégations du Pds et de l’Apr ont chacune tenu à magnifier les retrouvailles entre le Président Abdoulaye Wade et le Président Macky Sall  et ont souhaité que la plateforme accompagne ces retrouvailles qui constituent un moyen de stabiliser le Sénégal et de lui garantir avenir radieux et stable. Les dirigeants de l’internationale libérale, par la voix de la présidente, Madame Hakima Maïté, ont également approuvé et encouragé ces retrouvailles que l’organisation libérale souhaitait de toutes ses forces.

Guinée et Burkina au menu des discussions

Les deux délégations ont également évoqué la situation de la sous-région avec ce qui passe actuellement en Guinée et au Burkina.
La rencontre a été l’occasion de procéder à la Confirmation de deux grandes initiatives au delà du comité des droits humains de l’internationale de l’internationale libérale.
Il s’agit de « libéral international Democratic training Academy », de Women in political parties ( WIPP) et du réseau des parlementaires libéraux.

A rappeler que cette rencontre constitue une réunion statutaire qui est organisée après celle tenue à Londres en mi 2019 et le congrès de Dakar 2018. Et les problématiques débattues au cours des échanges ont eu deux dimensions :  la dimension politique et celle administrative.

271 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    2:46 - 08/08/2020

    Mbaye Léye défend Hazard et Neymar : « Ils doivent être protégés par les arbitres… »

    Whatsapp
    0:58 - 08/08/2020

    Mercato : Le profil de Idrissa Guèye intéresse Manchester United

    Whatsapp
    0:11 - 08/08/2020

    Italie : Momar Ndiaye, le Sénégalais militant de la Ligue de Matteo Salvini

    Whatsapp
    23:57 - 07/08/2020

    Zizou positif malgré l’élimination du Real : “Notre saison a été excellente”

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp