PUBLICITÉ

Histoire générale du Sénégal : L’Ais appelle au calme

La polémique qui s’est installé dans le pays suite à la publication de la première des travaux de la commission de la réécriture de l’histoire général du Sénégal. Ainsi des familles religieuses qui se sont senties léser, ont élevés la voix pour dénoncer l’erreur de la commission. Une situation qui a fait sortir l’ association islamique pour servir le soufisme ( Ais) dirigée par Serigne Mame Cheikh Mbacke khadim Awa Ba.

Histoire générale du Sénégal

« Nous avons constaté que la réécriture de l’histoire générale du Sénégal, a commencé a faire naître un conflit » déclare Serigne Mame Cheikh Mbacke khadim Awa Ba.  Le chef religieux révèle aussi que « ce conflit peut prendre des ampleurs inquiétants, c’est pourquoi nous sommes sorti pour appeler au clame. »

Le premier responsable

Seulement au-delà de cet appel au calme, il a tenu aussi a situé les responsabilité dans cette affaire. »Le premier responsable dans cette affaire est sans aucun doute l’Etat du Sénégal » martèle-t-il. Pour lui « c’est l’Etat qui a commandité cette réécriture de l’histoire du Sénégal, c’est pour cela qu’il doit prendre ses responsabilité. »

La solution

Serigne Mame Cheikh Mbacke khadim Awa Ba estime également qu’il faut revoir la commission et mettre en place une nouvelle commission. « Il faut mettre en place une nouvelle commission avec des représentants des familles religieuses. Mais aussi vérifier en profondeur toute les histoires avant leurs publications » explique-t-il.

Histoire Générale Du Sénégal Serigne Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Ba
Annonces

(3) commentaires

Kheusch

On dirait que l’histoire du Sénégal se limite aux confrereries.

Deug

Kheusch pas seulement au confrerie mais ils sont joués un role tres important qu’on ne peut pas nier. Fallait juste vérifier ttes les infos avant la publication et les reponses qui sans consensus soient pas mentionné

Darou Thiam

Liga wakh rek kay

Publier un commentaire