PUBLICITÉ

Grâce présidentielle : Babacar Thioye Ba écaille Macky Sall (Senego-TV)

« Je ne peux pas discuter de ce que dit la presse par rapport à la grâce. Le jour où j’en aurai la volonté ou le désir, je le ferai, comme j’ai eu à le faire », déclarait le président Macky Sall à Radio France International (Rfi) qui l’avait interpellé sur le débat de la grâce présidentielle à Khalifa Sall. Des propos qui ont fait couler beaucoup d’encre. Occasion saisie par senego pour interpeller Babacar Thioye Ba sur la question.

Les vacances de Macky

Une déclaration qui ne surprend pas le conseiller politique de Khalifa Sall, « venant de Macky Sall« . Pour Babacar Thioye Ba, « le président de la République ne peut rien faire qui puisse nous surprendre. Parce qu’il l’habitude de tenir ce genre de propos (…) Si vous remarquez, dans ses propos, il veut montrer que c’est lui le président de la République. Mais nous, nous le savons déjà, c’est lui qui ne se sait pas. Lui qui, aujourd’hui, au moment où les Sénégalais sont en difficultés, il a préféré les laisser ici pour aller faire ses vacances… »

Khalifa Sall n’a jamais été demandeur…

Concernant le pouvoir de grâce présidentielle, Babacar Thioye Ba dit qu’ils sont conscients que c’est lui qui en a les prérogatives. « Mais ce que nous voulons qu’il sache, c’est que Khalifa Sall n’a jamais été demandeur de grâce. Donc, lorsqu’il dit que gracier Khalifa Sall dépend de sa volonté, c’est son affaire…« , non sans rappeler que demander à être gracié reviendrait à reconnaître son tort. Alors que pour lui, la façon dont Khalifa Sall a été jugé « n’est pas conforme aux chartes du pays… »

Regardez

Grâce Présidentielle Khalifa Sall
Annonces

Un commentaire

Khalifa Sall

inchala wourabbi dina ngueune kasso. ngoure deye diekhe. mais guiryala apres macky nanguene spotif rek varbi laniou lenedi teggale soubnoba. khalifa beugoul grace guir yala laisse leu purger sa peine

Publier un commentaire