Annonces
Annonces
» » » » » Ferdinand Coly: « Quand je vois Cheikh Ndoye...

Ferdinand Coly: « Quand je vois Cheikh Ndoye dans le groupe, je suis heureux »

Ferdinand Coly, capitaine des Lions du football lors de la CAN 2006, invite les pensionnaires de l’équipe nationale à prendre exemple sur Cheikh Ndoye, qui malgré son temps de jeu réduit, s’est selon lui toujours mis au service du collectif.

« Quand je le vois dans le groupe, je suis heureux parce qu’il ne traîne jamais les pieds quand il s’agit de la sélection malgré son temps de jeu réduit », souligne l’ancien arrière droit international dans un entretien avec l’APS.
Sur le terrain, Cheikh Ndoye « donne tout ce qu’il a dans le ventre », ajoute Ferdinand Coly, se disant « très heureux » pour le milieu de terrain sénégalais suite à son départ d’Angers (élite française) pour Birmingham (D2 anglaise).
Selon l’ancien capitaine des Lions, le professionnalisme du natif de Rufisque doit être la norme dans une sélection nationale.

« Alors qu’il est l’un des plus âgés du groupe, c’est lui qui donne toujours le bon exemple aux plus jeunes », de manière à ce que « tout le monde tire dans le même sens’’, ce qui à ses yeux devrait permettre aux Lions de réussir leur parcours dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Mieux, « ce groupe ira de l’avant », si l’on en croit l’ancien arrière droit, qui a évolué en France, en Angleterre avant de terminer sa carrière internationale en Italie.
Sur la double confrontation contre l’Afrique du Sud, les 10 et 14 novembre, pour le compte du dernier tour des éliminatoires du prochain Mondial, il dit souhaiter que les Lions fassent le boulot dès ce vendredi à Polokwane.

« Ce sera extrêmement compliqué mais nous avons le potentiel et les qualités pour le faire, si on tire dans le même sens », a assuré Ferdinand Coly, selon qui les Lions doivent rester concentrés sur ces deux matchs contre les Bafana-Bafana, quoi qu’il puisse arriver.

« On doit se dire que nous avons deux matchs à jouer et à gagner pour aller en Coupe du monde », a dit cet ex-pensionnaire de la Tanière, génération 2002, celle ayant qualifié le Sénégal pour la première Coupe du monde de son histoire.
Aps

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • Hey
    07/11/2017 07:41

    Moi aussi franchement

  • Babash Mdbd
    07/11/2017 18:36

    Wallahi un grand plaisir pour moi

  • King Souley
    08/11/2017 20:22

    Moi aussi, quant il joue, je suis rassurer que la tache devient lourd pour l’equipe adverssaire

  • astou diagne
    09/11/2017 12:51

    Moi.aussi.quant.je.suis.kontan.je.suis.ver.de.luwu

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces