Explosions de bonbonnes de gaz : les causes alarmantes révélées par un expert

Explosions de bonbonnes de gaz : les causes alarmantes révélées par un expert

Ces derniers mois, des explosions de bonbonnes de gaz butane ont souvent causé des pertes humaines. Selon Frédéric Kébé, chargé du Développement business d’Oryx Gaz en Afrique de l’Ouest, 90% de ces incidents sont dus à la mauvaise qualité des brûleurs.

Lors d’une conférence de presse organisée le mercredi 10 juillet 2024, en prélude de la 5ème West Africa LPG Expo, Frédéric Kébé a souligné que la qualité des brûleurs commercialisés est souvent problématique. Il a mentionné que dans 90% des cas, les accidents de gaz rapportés sont dus à la qualité des brûleurs.

Pour garantir la sécurité des consommateurs, des critères doivent être respectés par les professionnels du secteur. Frédéric Kébé a précisé que le gaz n’est pas plus dangereux que d’autres combustibles si les règles professionnelles sont suivies.

Il a énuméré plusieurs défis à relever, à commencer par la qualité des bouteilles de gaz disponibles sur le marché. Il a mis en avant la nécessité d’acquérir des bouteilles conformes aux standards internationaux. Ensuite, la professionnalisation du secteur implique de respecter les procédures de remplissage des bonbonnes.

Un autre critère de sécurité crucial est la capsule de garantie, une capsule rouge qui atteste de l’intégrité de chaque bouteille sortant de l’usine, garantissant qu’elle n’a pas été utilisée ou remplie frauduleusement.

Pour offrir aux consommateurs une sécurité optimale, les professionnels du GPL doivent aussi communiquer et former efficacement. Frédéric Kébé a insisté sur la formation du personnel chargé du remplissage et de l’entretien des bouteilles, ainsi que des partenaires contractants, notamment les transporteurs.

Enfin, il a évoqué la nécessité d’audits de sécurité internes réguliers et d’inspections des points de vente pour vérifier le respect et le maintien des conditions de sécurité initiales.

1 COMMENTAIRE
  • Diedhiou

    Les bonbonnes à gaz devraient aussi être bien lavées à leur retour à l’usine avant leur remplissage. Des bonbonnes sont quelques fois tachées d’huile de ménage, ce qui prouve qu’elles n’ont pas été lavées avant leur remise en vente. L’insalubrité peut aussi être factrice d’insécurité.

Publiez un commentaire