En direct : L’opposition démarre sa campagne, ça chauffe aux alentours de Saint-Lazare

L’élection présidentielle sénégalaise, initialement prévue pour le 25 février 2024, est au cœur d’une vive contestation. L’opposition sénégalaise s’élève contre la décision du président Macky Sall de reporter le scrutin, une décision annoncée après l’abrogation du décret qui avait convoqué le corps électoral. L’annonce de ce report a été faite hier lors d’un discours par le président Macky Sall.

Face à cette nouvelle décision présidentielle, l’opposition refuse de se plier et a décidé de maintenir le début de sa campagne électorale, initialement prévue pour démarrer ce dimanche 4 février 2024. Cette détermination s’est manifestée par une sortie en masse de ses partisans, qui se sont heurtés aux forces de l’ordre. Ces dernières ont empêché la continuation de leur caravane électorale selon les souhaits de l’opposition.

26 COMMENTAIRES
  • Pacha

    Si les opposants restent passifs, faibles, mous, fainéants… dans 1 semaine, le chef va rester jusqu’à 2035.
    L chef teste le degré de courage et de détermination des opposants.
    Le report est fait.
    Donc ce sera un précédent dangereux, car le même président va encourager et financer des gens qui ont une double et même triple nationalité à déposer leur dossier de candidature au CC. Une fois les résultats provisoires sortis, il va demander à d’autres de déposer des recours. Et il va reporter encore les élections. Comme ça, il pourra rester encore jusqu’à 2035.
    Que les parjures soient emprisonnés et que les candidats qui ont respecté les critères aillent aux élections le 25 février 2024.

  • Lapa

    Euy way. Trouvons une solution pour ne pas installer le pays dans une situation indescriptible. La loi donne t’elle à Macky les prérogatives de repousser les élections si la situation l’exige? Les motifs brandis par Macky sont ils suffisants pour un report ? Discutez way et trouvez un consensus pour fixer la date

    • Diop

      Doul waay

    • Diallo

      Les idiots que vous connaissez ceux cherchent non?le chao ils ont toujour cherche le chao

      • Pa bi

        Diallo mano nga ñibi ndy Guinée 🇬🇳 xana domou thiotou ndy nga rk

        • Diallo

          Étant bien éduqué je souhaite longue vie à tes parents s ils ne sont plus dans ce monde que Dieu les ouvres les portes du paradis pour l injure je met le créateur en témoin ces gens pour les quels vous m insultez peut être Dieu vous aime plus qu eux et pour terminer je ne suis pas guineen d une part et d’autre part on a jamais connu au Sénégal ce genres de racisme ces gens que vous défendez sont devenus fous depuis que le pétrole et le gaz ont montré leur nez au Sénégal ils se tuent pas vous ni pour vos parents mais pour eux donc arrêtez d insulter les gens que vous ne connaissez pas car ils peuvent être des parents à vous que vous ne connaissez c est un conseil quelque qui aime son pays ne le brûle pas on brûle pour sa poche et son ventre

  • Pacha

    Si j’étais juge, ni le pouvoir, ni ses agents, ni ses avocats, ni ses membres ne gagneraient jamais de procès devant moi vu les attitudes impolies, agressives du PDS soutenus par BBY dans l impunité totale. Et ils ne se cachent pas

  • Samba ka

    Il faut come Mali sortir tout les jours arreter le pays en masse

    • Rewmi

      Khana malien nga,

  • Kamara

    Le responsable de toute cette pagaille c est maki sall.chef de benno. Toute ces magouilles c est lui

  • Kathiorbi

    Guissougnou dara les journalistes sont faux et se trouvent à une très grande distance des manifestants

  • Le Vrai

    Pourquoi une campagne électorale alors que vous ne pourriez pas voter le 24 Février. Vous savez pertinamment que le 24, il n’aura aucun bureau de vote dans l’étendue du Sénégal. Il existe des voies juridiques de recours et c’est elles qui sont à emprunter. Vous êtes de grands irresponsables. Le seule chose qui prime pour vous c’est votre nombril. Au final, si vous cassez tout et incitez à ce que tout soit cassé, ne vous étonnez pas que le pays sombre dans un chaos dont ni vous ni vos militants ni vos familles ne se relèvera. Pour sûr, vous êtes une bande d’irresponsables aigris par la haine.

    Le Vrai.

    • Diop

      Teudieul sa gate gui

      • Le Vrai

        dis le à ton père, il sera content.

      • Cisse

        Connard

      • Cisse

        Impoli.

      • Cisse

        Dis le à ta mére.

    • Diallo

      Par la hene et asoifes du pouvoir lii yeupe khaliss khaliss khaliss les biens de ce bas monde khaliss diarne niou dee khliss ils s en foutent du pays khaliss

    • Pa bi

      Iao mom faux nga wara wax ngay doul nan le vrai la révolution est inévitable

    • Cisse

      Tu as raison, ils sont aigris par la haine.

  • Diallo

    Et surtout maintenez led elections comme ce jour le Niger le Mali et le Boukina vont vous envoye les membres de leurs conseils constitutionel pour vous les valide aucu respect pour votre president ni vos institutions un ami m a fous dit mon cher vous allez voire n est ce pas on dit que le Senegal a une opposition responssable vous verrez de vous meme l insolence l arogance deux que vous ne verrez Dan’s sucin autre pays

  • Omar

    Mais ou le peuple .? Legui boy yi yewou naniou. Bayilene les politiciens resister.

  • Hane

    Voilà qu’une partie de l’opposition sénégalaise vient de démontrer une fois de plus son irresponsabilité et son immaturité. Qu’est-ce qui peut nier aujourd’hui que le Sénégal vit une crise institutionnelle sans précédent? Qu’est-ce qui peut nier aujourd’hui que le conseil constitutionnel, juge des élections et le candidat Amadou Ba sont traînés dans la boue? N’ont-ils pas le droit de réclamer que la lumière soit faite sur les lourdes accusations qui pèsent sur eux mettant en cause leur honorabilité et leur crédibilité? Dans ces conditions pouvez-vous imaginer une seule fois que ce conseil aussi bien que le candidat de Benno puissent aller des élections dans cette situation ? Quel est le candidat qui va accepter les résultats d’un conseil accusé de corruption et qui n’a pas fini de se disculper? Amadou Ba n’a t-il pas le droit de réclamer que son honneur soit lavé avant de présenter devant les Sénégalais pour briguer leur suffrage? L’opposition manque t-elle tant de thème de campagne pour s’accrocher désespérément à cette accusation fallacieuse pour espérer en faire un thème de campagne ? Quel est le Sénégalais de bonne foi qui nous dira que n’eut été ces accusations de corruption et corrupteur portées contre le conseil constitutionnel d’une part et contre Amadou Ba d’autre part les élections ne se seraient pas tenues à date échue ? Revenons à la raison et procédons à une analyse froide de la situation. Il ne sert à rien de tenir des élections pour les tenir quand on sait que les blocages et contentieux électoraux auxquels nous serons confrontés ne font pas l’ombre d’un doute.

  • Bass

    Faut attaquer l Ambassade de France

    • Le Vrai

      vas-y

  • Victor Hugo

    Bonjour

Publiez un commentaire