PUBLICITÉ

En 2018, 31% des musulmans enverront la Zakat el-Fitr via un mobile

D’après une enquête menée par WorldRemit, une société de transfert d’argent en ligne,  les habitudes des musulmans autour de la Zakat el-Fitr, pour valider le jeûne du Ramadan, évoluent et se digitalisent. Jusqu’à 20% des gens envoient leur don dans les dernières 24h du Ramadan.

Pour clôturer le mois de jeûne, plus d’un milliard de musulmans à travers le monde prennent du temps en famille et entre amis. Les familles s’offrent également des cadeaux ou de l’argent. Ce don en argent, appelé Zakat el-Fitr ou «l’aumône de la rupture», est donné aux personnes dans le besoin et permet de valider son mois de jeûne.

L’étude démontre que les habitudes autour de Zakat el-Fitr se transforment et se digitalisent. 28% ont payé la Zakat el-Fitr en ligne via un mobile contre 26% directement en personne en 2017. Une pratique nouvelle par rapport à 2016 où la communauté musulmane préférait encore donner en personne (34%) plutôt que via une application mobile (16%).

Cette tendance est vouée à continuer l’année prochaine puisque 31% prévoient de donner en ligne via un mobile contre 24% en personne.

En 2016, 40% d’entre eux donnaient en personne, alors qu’aujourd’hui 31% donnent via un mobile et seulement 28% donnent en personne.

L’étude montre également que ce sont les hommes qui sont les plus susceptibles de changer leurs habitudes d’envoi l’année prochaine, optant pour les transferts d’argent via mobile : de moins de la moitié en 2017 à 3 hommes sur 5 en 2018. Quant aux femmes, un tiers d’entre-elles envoie en ligne cette année et prévoit de faire de même l’année prochaine.

Annonces