PUBLICITÉ

Eco: »Le Nigeria est conscient de plus y perdre qu’y gagner », dit Dr Souleymane Ndao

Le Nigeria est conscient qu’en adhérent à ce projet (Eco), il a plus à perdre qu’à gagner. Il y a plusieurs blocs par rapport à ce projet. Il y a celui qui est derrière le Nigeria et qui a intérêt à ce qu’ils aient leur propre monnaie, estime l’économiste, Dr Souleymane Ndao.

Bloc…

D’après Dr Souleymane Ndao, le second bloc est formé du Sénégal, du Ghana de la Côte d’Ivoire et du Cap-Vert qui ont plus intérêt pour qu’il y ait cette monnaie commune. Ceci pour permettre à leur Banque centrale commune qui ne serait plus fixée sur une monnaie, d’avoir un panier de devises pour mieux participer à des opérations qui pourraient engendrer une croissance en matière de développement de l’économie. Et le reste, des pays comme le Liberia, etc, ont tout intérêt à former leur propre bloc pour avoir leur propre monnaie.

Monnaie…

« Aujourd’hui, une monnaie Eco CEDEAO ne verra pas le jour, dans ces cinq prochaines années. Les pays de la CEDEAO ont des économies hétérogènes. Non pas que je suis anti-CEDEAO, mais parce qu’il faut tenir compte des conditions de faisabilité, les opportunités », déclare Dr Ndao.

Zones…

Pour lui, il y a toute une littérature sur la question des zones monétaires optimales. C’est certes optimal d’avoir cette zone-là.  Aujourd’hui, du point de vue optimal, le Nigeria n’a pas intérêt à y rentrer. Il s’agit d’abord du caractère disparate de nos économies hétérogènes.

Budget…

« Il faut rappeler que le budget du Nigeria, c’est 80 voire, 90 % de pétrole ou d’hydrocarbures. Il suffit simplement qu’il y ait un effondrement du prix du baril pour que cela ait un impact sur la politique monétaire de la future zone Banque centrale. Ce qui fait que ce n’est pas bon pour les autres pays. Parce qu’on ne subit pas les chocs de la même manière », poursuit Dr Souleymane Ndao.

Eco Economie
Annonces

Un commentaire

Satar

En ce qui nous concerne, je suis tout à fait à l’aise pour qu on nous parle d’une monnaie unique SENEGAL-GAMBIE-GUINEE BISSAO-UINEE CONACKRY, COTE D IVOIRE BURKINA ET MALI ! MIEUX POUR LA CONSTITUTION D UN ETAT FEDERAL ! LES POPULATIONS DE CES ETATS SONT DEJA TRES METISSEES DEPUIS TRES LONGTEMPS !

Publier un commentaire