PUBLICITÉ
drogue - Drogue au Port : Comment les suspects étrangers ont eu la Lp

Drogue au Port : Comment les suspects étrangers ont eu la Lp

On en sait un peu plus sur les circonstances dans lesquelles les Européens qui avaient été arrêtés dans l’affaire de la drogue saisie au port, ont été libérés provisoirement. Leurs avocats ont argumenté devant le Procureur et le Doyen des juges sur la base des garanties de représentation qu’ils présentent devant la justice.

Requête fructueuse des avocats

L’enquête sur les 1036 kilogrammes de cocaïne saisis au port connaît de nouveaux développements depuis hier (jeudi 5 août 2019). En effet, le Doyen des juges a finalement donné une suite favorable à la demande des avocats du capitaine du navire « Grande Nigeria », l’Italien Matera Gorbia Pascal, de son adjoint Paolo Amalfitano et du couple Allemand Lucas Schmiezberg et Caroline Spanzl qui ont tous obtenu une liberté provisoire.

Le Parquet convaincu…

Selon les informations recueillies, « les arguments servis par les avocats des Italiens et des Allemands ont convaincu le procureur de la République et le Doyen des juges d’instruction ». Les robes noires ont présenté les garanties de représentation en justice de leurs clients qui sont bien domiciliés au Sénégal. Là où d’ailleurs, ils vont rester durant tout le temps que l’enquête va durer jusqu’à son terme.

Circonstances atténuantes ?

Si les transitaires épinglés dans cette affaire ont été trahis par l’agent qui était chargé de gérer les véhicules dans lesquels était dissimulée la drogue, cela ne semble pas être le cas pour l’équipage du navire. Le capitaine et son co-pilote ne seraient pas au courant de la cargaison du produit prohibé à bord de son navire. Idem pour le couple Allemand qui aurait embarqué à bord du bateau « Grande Nigeria », faute de moyens suffisants pour acheter des billets d’avion.

Drogue Juge
whatsapp 106
Annonces

Un commentaire

Lune

J’ai remarqué une façon de faire dégueulasse de ces journaux en ligne , quand l’info suscite des passions , au lieu de nous la livrer telle qu’elle , ils commencent par par embrouiller les têtes , sachant que les 80 a 85 % de leurs lecteurs sont des neuneus , ils les excitent par des titres tapageurs , tel que cette histoire ou ils titraient hier que les étrangers eux ont obtenu la liberté provisoire , laissant tous ces gogos déversaient leurs biles sur les dirigeants notamment, le président qui est perçu comme celui qui est à la solde des européens et qui a décidé sous cape cette libération , et les mêmes journaux dés le lendemain reviennent avec cette fois-ci ce titre ( NOUS en SAVONS Un PEU PLUS ) mais le mal est déjà fait , ceux qui sont intelligents savent que c’est faux , ils connaissaient déjà les tenants et aboutissants depuis , essayez de faire attention et vous verrez .

Publier un commentaire