PUBLICITÉ

Dr Abdourahmane Diouf: “Nous ne devons pas être des sous-traitants” (Vidéo)

C’est un véritable cri du cœur que le Secrétaire exécutif du Club des investisseurs sénégalais (Cis) a lancé en direction de l’État et de ses démembrements. C’est ce que rapporte Vox Populi dans sa parution de ce vendredi.

Dr Abdourahmane Diouf, qui s’exprimait hier lors d’une rencontre avec le ministre des Infrastructures, Me Oumar Youm, plaide pour que le secteur privé national soit favorisé dans les marchés publics.

“Nous ne devons pas être des sous-traitants. Ce n’est pas une revendication outrancière, ni un plaidoyer exceptionnel. C’est juste que nos richesses doivent rester au Sénégal pour que les populations locales puissent en bénéficier”, a-t-il martelé.

Ainsi, invite-t-il les pouvoirs publics à lever les conditionnalités qui empêchent le secteur privé national d’accéder aux marchés publics en réformant le Code des marchés.

“C’est l’État qui a la capacité de changer le Code des marchés pour attribuer à ses champions nationaux une part importante. La Loi sur le contenu local n’aura pas d’impact si on se règle pas cette problématique”, a-t-il indiqué.

Avant d’attirer l’attention du ministre : “Vous n’êtes pas en train d’aider les Sénégalais mais des sociétés de droit à travers des étrangers plus ou moins encagoulés”.

62
Annonces

Un commentaire

  • Neb

    J’aime trop se Mr diouf de par son intelligence de son côté intellectuel et comunicatif.

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • benzema 23:07 - 10/07/2020 Liga: Inarrêtable, le Real Madrid se rapproche un peu plus du titre
  • Oryx 23:03 - 10/07/2020 Transfert des gazelles oryx : Des autorités de Ranérou réclament la restitution des animaux
  • Police-italienne 22:34 - 10/07/2020 Italie  : Un Sénégalais arrêté en possession de faux papiers…
  • Ndoye Bane 21:42 - 10/07/2020 Nécrologie : Mamadou Ndoye Bane et le GFM en deuil