PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
moussa sy - Détournement deniers publics: 3 plaintes et 4 dénonciations contre M. Sy

Détournement deniers publics: 3 plaintes et 4 dénonciations contre M. Sy

Trois (3) plaintes et quatre (4) dénonciations planent sur la tête de Moussa Sy pour présumé détournement de deniers publics. Pour ainsi dire que les conseillers municipaux de la mairie des Parcelles Assainies ne comptent pas lâcher l’affaire. Ces derniers ont déclaré la guerre à leur maire. A cet effet, ils se sont réunis autour d’un collectif de la défense des intérêts des Parcelles Assainies (Cdipa).

Ainsi, ces conseillers municipaux ont annoncé trois(3) plaintes et quatre (4) dénonciations contre le maire et son directeur de cabinet, Théo Ekawala, pour détournement présumé de près de 200 millions FCFA.

Mamadou Gueye, porte-parole du collectif, nous dit Dakarmatin, a fait savoir qu’ « une plainte a été déposée devant le Procureur de la République, l’Ofnac, la Cour des comptes. Des lettres dénonciations ont été adressées également auprès du président de l’association des Maires du Sénégal, au percepteur receveur municipal, au sous-préfet des Parcelles Assainies, au ministre des Collectivités Territoriales et au président du Forum du justifiable« .

Ils accusent le maire Moussa Sy d’avoir encaissé entre 3 500 et 5 000 FCFA sur chaque bourse octroyée à des étudiants, à titre de taxe, pour un montant total de près de 200 millions FCFA, à travers l’OPEF, une société privée qui appartient à son directeur de cabinet.

« Cet argent encaissé devrait normalement être reversé dans les caisses de l’État, sous la supervision du percepteur municipal. Ce qui est un conflit d’intérêt manifeste, compte tenu de la position du Directeur de cabinet au sein de la communauté, qui d’ailleurs, n’a jamais eu de délibération dérogation de la mairie« , a fait savoir le conseiller municipal, vice-président commission Finance.

Détournement De Deniers Publics Moussa Sy
whatsapp 273
Annonces

(3) commentaires

Daouda Cisse

Un Senegal emergent et nous vivons dans des conditions terrible comme des animaux dans la brousse.les politiciens oui vivent dans un Senegal emergent.ils se disent Senegalais mais leur bien est dans les banks des autre pays.Et ces pays utilise cette argent pour developer leur pays.
C’EST VRAIMENT TRISTE AU SENEGAL
DANS QUEL MONDE NOUS VIVONS ?
GOD BLESS SENEGAL.

Diagne Mohamed

Dans la vie, on récolte toujours ce que tu sémes. Traître qu’il est.

Amadou Bamba Ndiaye

Que la lumière soit faite pour les parcellerois merci.

Publier un commentaire