PUBLICITÉ

Décès du chauffeur El Bara Ndiaye à Ziguincho: Ses proches doutent d’une mort accidentelle

Au lendemain de la découverte du corps sans vie d’El Hadji Bara Ndiaye dans la citerne d’un camion de vidange lundi dans le quartier Mama Toro à Ziguinchor, c’est la consternation et l’émoi dans la famille du chauffeur décès. Ses proches doutent que sa mort soit accidentelle au regard des  conclusions du certificat de genre de mort établi par le médecin légiste. Ils attendent avec confiance les résultats de l’enquête ouverte lundi par la gendarmerie de Ziguinchor.

Les proches du défunt El Hadji Bara Ndiaye peinent à réaliser ce qui est arrivé à leur parent. « La victime, c’est mon cousin. On a vraiment de la peine aujourd’hui. Comme vous le constatez, tout le monde est abattu et attristé. C’est quelque chose à quoi on ne s’attendait pas du tout. Hier seulement, on était ensemble à la maison et on a pris du thé jusqu’aux environs de 17 heures et on suivait en même temps un match de football », a déclaré sur Rfm, son cousin.

Remise en cause des causes du décès

Bouba Mendy a confirmé que la famille est entrée en possession du certificat de genre de mort. Elle dit remettre en cause la thèse de l’accident agitée depuis hier. « Il faut qu’on doute vraiment de ça parce qu’en réalité, si vous regardez, le rapport – surtout le certificat de genre de mort – après constat, on a vu qu’il y a un traumatisme au niveau du rachi cervical et il y a une hémorragie cervical aussi. D’après les explications et témoignages des premiers venus sur les lieux, ils ont trouvé du sang sur son visage », a-t-il expliqué.

Enquête

La famille attend que les conclusions de l’enquête ouverte par la gendarmerie élucident les circonstances de la mort d’El Hadji Bara Ndiaye. « Pour l’instant, on écoute les enquêteurs afin qu’ils terminent leur travail. Et après cela, c’est des professionnels, ils pourront nous en dire quelque chose de plus claire », s’est confié M. Mendy.

Rétrospective

El Hadji Bara Ndiaye, chauffeur et son apprenti ont été retrouvés hier dans la citerne d’un camion de vidange. Lui avait succombé au moment de la découverte. Son apprenti, retrouvé dans un état très mal en point. Il est hospitalisé à l’hôpital régional de Ziguinchor.

 

Annonces