Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Crise socio-judiciaire au Sénégal : Le groupe parlementaire majoritaire s’en lave les mains

Le groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar dégage toute responsabilité dans la crise socio-judiciaire qui a secoué le Sénégal ces derniers jours, à la suite de l’arrestation du député et leader du parti Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko placé hier, lundi, sous contrôle judiciaire. Il appelle également au respect des acteurs de la justice.

La mise au point du groupe parlementaire BBY

Dans un communiqué, envoyé à la presse lundi 8 mars, les députés de la majorité présidentielle estiment que leur institution qu’est l’Assemblée nationale est mise au banc des accusés depuis la levée de l’immunité parlementaire du député accusé de “viols répétés” et de “menaces de morts” alors qu’elle était saisie par le pouvoir judiciaire. “ En attendant que le Conseil constitutionnel saisi, se prononce, le Groupe Bennoo Bokk Yaakaar voudrait rappeler ce qui suit : l’immunité parlementaire, qui trouve son siège dans notre Constitution, est une exception de procédure qui ne saurait faire entrave à l’exercice du pouvoir judiciaire, en cohérence avec l’état de droit qui suppose l’égalité de tous les citoyens devant la loi, l’immunité ne devrait être assimilée à une protection, voire une impunité du Député dans une procédure l’opposant à un tiers, conformément à la tradition parlementaire, la Commission ad hoc, qui a instruit la requête du Juge d’instruction, a été mise en place et a fonctionné dans le respect strict des dispositions du Règlement intérieur, dispositions consacrées aux immunités et dans le respect de la séparation des pouvoirs”, rapporte le communiqué.

Caractères sérieux des faits incriminés

Et d’ajouter, “les éléments mis à la disposition de cette Commission en soutien de la requête du juge, ont attesté du caractère sérieux des faits incriminés, amenant ses membres à recommander à la plénière, la levée de l’immunité de notre collègue qui, au surplus, et c’est son droit, n’a pas jugé utile de répondre à l’invitation à lui adressée par la Commission pour l’entendre, comme le prévoit les dispositions pertinentes du Règlement intérieur”.

Sonko toujours “apte” à exercer ses charges à l’Assemblée

Selon le groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar, “rien dans cette procédure n’a méconnu des dispositions de la Constitution, du Règlement intérieur et des pratiques tirées de notre tradition parlementaire “. Sur la demande de suspension des procédures des poursuites à l’encontre du député Ousmane Sonko déposée par les députés de l’opposition et des non- inscrits, Aymirou Gningue et ses collègues rappellent que “ c’est en toute responsabilité que l’Assemblée nationale à une très large majorité a décidé de lever l’immunité parlementaire de l’intéressé. Au surplus la décision prise par le juge de placer Monsieur Ousmane Sonko sous contrôle judiciaire n’entame en rien les capacités de l’intéressé à assumer les charges liées à son mandat “.

Le groupe parlementaire appelle au calme et à la sérénité

Etayant la justesse de leur acte, ” le Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar constate qu’à ce jour aucun juriste crédible n’a émis une argumentation sérieuse contre la procédure tendant à apporter une réponse judiciaire à la plainte d’une compatriote “. Mieux, ” il fustige des accusations ad hominem gratuites et sans fondement dirigées contre des Magistrats ” et ” en appelle au respect des acteurs de justice et de leur indépendance “. Les députés de la majorité présidentielle appellent toutefois au retour de la paix ” dans un contexte lourd de dangers sécuritaire, sanitaire, voire de périls économique et sociale “.

136 Whatsapp
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    8:10 - 07/05/2021

    Assane Diouf défend Ousmane Tounkara : “Nous ne sommes pas des terroristes…”

    Whatsapp
    8:03 - 07/05/2021

    “Paix et sécurité effectives dans les Universités : Le rôle des acteurs” (Par Ablaye Diagne, Meer)

    Whatsapp
    7:36 - 07/05/2021

    Kaolack et Mbour : Saisies de 1650 kg de chanvre, de médicaments et de faux euros

    Whatsapp
    4:23 - 07/05/2021

    Spoliation foncière: Noo lank condamne les actes d’agression envers Guy et Cie

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp