PUBLICITÉ

Crise à l’Apr et 3e mandat : “Ce n’est pas le moment de divertir Macky Sall”, M. Baldé

Mme Maïmouna Baldé, Directrice du centre Guindi, s’est prononcée sur l’actualité politique. Elle aborde dans un entretien la crise au sein de son parti et le débat sur un éventuel troisième mandat du président de la République, Macky Sall. Pour la responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) à Diamaguene Sicap Mbao, “les populations ne doivent pas s’inquiéter, le parti présidentiel reste débout et fera face à ses petites divergences.”

“Ce n’est pas le moment de le divertir. Nous devons travailler sur le terrain.”

“Nous faisons une analyse sereine de la situation au sein de notre parti. Il n’y a rien à avoir peur. Je pense que la crise à l’Apr est normale vu que c’est un parti récemment né, il y a moins de 10 ans. Il a fait ses preuves. Tous les partis enregistrent des crises. Et c’est à nous ses membres de surpasser nos différends pour répondre aux aspirations du peuple”, rassure-t-elle.

Abordant la relance du débat sur un éventuel troisième mandat du président Macky Sall, Mme Maïmouna Baldé se veut claire : “Nous nous referons au président. Il veut atteindre ses objectifs pour le Sénégal. Ce n’est pas le moment de le divertir. Nous devons travailler sur le terrain. Que chacun fasse son travail dans sa base ! Et c’est la population qui décidera du troisième mandat de Macky Sall en fonction des efforts consentis sur le terrain”.

Dans un autre contexte, elle félicite le président de la République Macky Sall pour l’entrée en vigueur de la loi portant criminalisation du viol au Sénégal. Une grande avancée pour la protection des enfants qui sont souvent victimes de sévices sexuels. “Cette loi vient au bon moment ceci, pour la protection de nos enfants. C’est une avancée considérable pour le droit des enfants sénégalais puisque des garçons aussi sont violés. Nous ne faisons qu’applaudir”, conclut-elle.

Regardez…

Annonces