Covid-19 : Le président Ramaphosa appelle les ONG à acheter les « vaccins africains »
PUBLICITÉ

Covid-19 : Le président Ramaphosa appelle les ONG à acheter les « vaccins africains »

Lors du sommet mondial virtuel sur la pandémie de Covid-19 qui s’est tenu jeudi 12 mai, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a demandé aux organisations internationales qui soutiennent la vaccination anti-covid de s’approvisionner en vaccins fabriqués en Afrique.

Une annonce qui intervient au moment où le géant pharmaceutique Aspen qui s’est lancé dans la production et la commercialisation de vaccins Johnson & Johnson sous sa propre marque Aspenovax veut mettre un terme au projet en raison du manque de commandes.
’entreprise a déjà mis en flacon près de 180 millions de doses dans son usine de Port-Elizabeth. Néanmoins, elle peine à convaincre les pays africains et les organisations à s’en procurer.

Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a déclaré qu’il faisait tout son possible pour empêcher la fermeture de l’établissement. L’établissement a été salué comme un pionnier pour l’Afrique, qui reste le continent le moins vacciné.

Les vaccins Johnson & Johnson ont également un problème de réputation. En avril dernier, l’Afrique du Sud a cessé d’administrer le médicament après avoir la détection des caillots sanguins chez les adultes.

L’objectif de l’Union africaine est de produire localement 60 % de tous les vaccins administrés en Afrique d’ici 2040, contre 1 % actuellement. Plusieurs usines de ce type sont en cours de création.

Des usines de vaccins seront installées au Kenya, au Rwanda, en Égypte et au Sénégal.

PUBLICITÉ