Côte d’Ivoire : La FESCI propose des solutions pour l’emploi des étudiants

Côte d’Ivoire : La FESCI propose des solutions pour l’emploi des étudiants

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), principal syndicat étudiant, a soumis aux autorités des solutions pour offrir des débouchés aux 299.366 étudiants des universités ivoiriennes après l’obtention de leurs diplômes.

Kambou Sié, secrétaire général de la FESCI, a suggéré que le président de la République, qui interviendra prochainement, dédie le reste de l’année à la jeunesse, particulièrement aux étudiants, en vue de créer des conditions facilitant leur insertion professionnelle.

Lors d’une conférence de presse à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, Kambou Sié a demandé au ministre de la Promotion de la Jeunesse, Mamadou Touré, de transmettre cette demande au président Alassane Ouattara. Cette initiative appelle à ce que les six derniers mois de 2024 soient désignés comme ceux de la jeunesse estudiantine, avec des programmes d’insertion socio-économique.

Kambou Sié espère que ce message au président vise à favoriser l’emplois pour les universitaires, ce qui encouragerait les étudiants à s’engager dans un programme d’insertion, limitant ainsi les comportements déviants dans l’université.

Le secrétaire général de la FESCI a aussi plaidé pour la mise en place d’un « guichet unique pour les étudiants » et pour des recrutements spéciaux à la Fonction publique afin de soutenir les projets innovants de la jeunesse.

Selon Kambou Sié, ne rien faire pour répondre à cette demande entraînerait un retour aux comportements non souhaités dans le milieu universitaire, soulignant que son mandat vise à rétablir les fondamentaux de la FESCI.

1 COMMENTAIRES
  • African

    Free ourself from neo colonialism. Liberez vous de Ouatara et creer votre proppre monnaie. La Cote D’ivoire est une terre de grand hommes plein de dignite et d’honneur. Vous avez la benediction de dieu et peut devenir le pays le plus riche d’afrique est un modele pour tout le continent. Refuser d’etre des esclaves dans votre propre pays et continuer de permettre aux francais de vous asservir. Sortez du franc cfa et controler vos resources pour le bien de votre peuple. Un grand peuple plein de sagesse et de dignite dans les antres du neo colonialisme. Vive la Cote d’ivoire et vive le Panafricanisme

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *