Côte d’Ivoire : La CIE suscite l’indignation avec une publication ironique sur le BAC 2024

Côte d’Ivoire : La CIE suscite l’indignation avec une publication ironique sur le BAC 2024

Les pays d’Afrique francophone rencontrent de sérieux problèmes liés à l’électricité. En Côte d’Ivoire, les coûts de l’électricité ont récemment augmenté, créant des tensions parmi les consommateurs. Au lieu de proposer une solution, la CIE s’est retrouvée au centre des critiques suite aux résultats catastrophiques du Baccalauréat.

Didi B, l’un des rappeurs les plus influents de Côte d’Ivoire, a vivement critiqué la CIE sur les réseaux sociaux. Le mécontentement a été attisé par un post ironique sur la page Facebook de la CIE, se moquant des élèves ayant passé le BAC 2024. Le taux de réussite de cet examen a été particulièrement faible, à seulement 34,17%.

Dans sa publication, la CIE a comparé les résultats actuels à ceux de son époque en mentionnant : « À notre temps, c’était 650 points pour être repêché au BAC. À notre temps là, on était dans les 70% hein ». Cette sortie a été mal reçue par le public et particulièrement par quelques artistes qui ont exprimé leur frustration.

Didi B a commenté en demandant à la CIE de « diminuer les factures avant de discuter avec nous ». Le rappeur Abomé Léléfant a également réagi en se questionnant sur la comparaison de la CIE : « CIE, à votre temps comment ? À votre temps quand ça ? À votre temps, la facture était élevée comme ça ? On dit de diminuer la facture, vous voulez faire grain ».

La situation s’est envenimée lorsque le responsable de la page Facebook de la CIE a répondu à certains commentaires, provoquant davantage de réactions négatives. Les échanges sur cette publication continuent d’alimenter les discussions en ligne.

Il est important de noter que d’autres figures publiques ivoiriennes telles que Suspect 95 et Alpha Blondy ont également manifesté leur indignation face aux tarifs élevés pratiqués par la CIE.

Côte d

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *