Confection des cartes nationales d’identités : les sociétés prestataires en arrêt de travail pour cause de non paiement d’arriérés.

Depuis bientôt trois mois, les Sénégalais ne savent plus à quel saint se vouer, au regard de la lenteur constatée dans la confection des cartes nationales d’identité. Les citoyens ayant déposé leur dossier dans les différents services compétents, voient toujours la date de délivrance repoussée sans aucune explication plausible. Au niveau de la DAF, la réponse invariablement servie est que le système est en révision ou en panne.

Après investigation, on est en mesure de révéler que cette rupture aurait pour cause principale le retard de paiement des sociétés prestataires de services qui assistent la Direction de l’Automatisation des Fichiers (DAF) dans l’accomplissement de sa mission. En effet, ces sociétés continuent de réclamer des arriérés datant du début du programme Cartes d’identité numérisées, démarré en 2006 sous le magistère de Me Ousmane N’gom, Ministre de l’Intérieur de l’époque, mais aussi d’arriérés concernant le début du lancement de la nouvelle carte à puce, projet du Ministre actuel, Abdoulaye Daouda Diallo.

Pas moins de cinq (5) Sociétés ont été mobilisées au départ : CFAO Technologies pour l’infrastructure technique et la connectivité; EAST SHORE pour tout ce qui touche l’Imaging et la biométrie; DELARUE pour le système d’impression et de fourniture des cartes; SIGMA TECHNOLOGIES pour la maintenance du Système et SYNOPSYS pour tout ce qui est traitement et fiabilité des données provenant de la collecte. Et tous ces marchés ont été des marchés de gré à gré, sans appels d’offre.

A ce jour, toutes les sociétés ont quitté le projet à l’exception de SYNOPSYS.

Toujours est-il que les citoyens ne peuvent plus accéder à leur droit le plus élémentaire, celui de clamer leur Sénégalité

avec dakarflash

1 COMMENTAIRE
  • meso

    Yeux ouverts aux elections. C’est un truc du gouvernement!!

Publiez un commentaire