Annonces
Annonces
» » » » » Commune de Bagadadji : Le maire décrète la fin...

Commune de Bagadadji : Le maire décrète la fin de la divagation des animaux

Le maire de Bagadadji, Massiré Touré, s’engage à mettre fin à la divagation des animaux dans sa commune. La divagation des animaux domestiques qui empoisonne les relations entre éleveurs et agriculteurs ne sera plus qu’un lointain souvenir dans la commune de Bagadadji, une collectivité locale située à une trentaine de km à l’Est de Kolda.

La décision a été prise par le maire de la commune, Massiré Touré, lors des assises citoyennes organisées jeudi dans sa collectivité locale par l’Ong 7a maa-rewee. Les participants ont mis à profit cette rencontre pour diagnostiquer les différents maux dont souffre la commune de Bagadadji comme le manque d’infrastructures sociales et économiques de base et d’équipements.

Ils ont également fait un plaidoyer auprès de l’équipe municipale pour l’allègement des travaux domestiques des femmes, l’équipement des cases de santé et l’aménagement des périmètres maraîchers pour permettre à la population de se lancer dans des activités génératrices de revenus afin de lutter contre la précarité.

Un jury de 24 membres a été mis en place pour réfléchir sur les causes de ces difficultés et les solutions pour résoudre ces problèmes afin d’impulser le développement socio-économique de la collectivité locale.

« Nous avons identifié de nombreux problèmes liés au manque de programme d’alphabétisation pour les femmes et les hommes, l’insuffisance de moulins céréaliers, de cases de santé et l’absence d’électricité dans tous les villages de la commune de Bagadadji. Nous avons également constaté un manque de périmètres maraîchers aussi bien pour les femmes que pour les hommes et une insuffisance notoire de matériels agricoles dans les différents villages de la commune de Bagadadji », déclare Aissatou Kandé,  secrétaire du jury citoyen.

Il faut dire que ce plaidoyer n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Le maire de Bagadadji réaffirme en effet son engagement à tout mettre en œuvre pour répondre aux attentes des populations.

« Je m’engage, pour l’année 2017/2018, à respecter le programme que je vais énumérer ici. Je vais tout faire pour l’alphabétisation des femmes et des jeunes avant la fin de cette année. Pour ce qui concerne la divagation des animaux, je vais convoquer un comité local de développement où je vais inviter tous les chefs de village afin de redéfinir les parcours du bétail pour enrayer définitivement ce phénomène dans ma commune. Pour ce qui est des cases de santé, nous allons redynamiser la fonctionnalité de celles déjà existantes », déclare Massiré Touré.

(Soleil)

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL