Cheikh Yerim Seck à Nafi Ngom Keïta: « Qu’elle se rassure, elle est à des années-lumière de mes préoccupations »

Cheikh Yerim Seck à Nafi Ngom Keïta: « Qu’elle se rassure, elle est à des années-lumière de mes préoccupations »

La réponse de Cheikh Yérim Seck à Nafi Ngom Keïta après la polémique au sujet de la déclaration de patrimoine et des passions qu’elle suscite.

Alors que je passe quelques jours de repos à l’étranger, voilà que le
brouhaha du Sénégal me rattrape. Nafy Ngom Keita, directrice de
l’Ofnac, orchestre une sortie médiatique pour annoncer une plainte
contre moi suite à un article de dakaractu. Cette attitude est
d’autant plus vexatoire que je n’ai même pas lu l’article en cause.
Depuis septembre 2012, je n’ai plus écrit la moindre ligne dans
dakaractu ni suscité le moindre article. Et ce n’est point dans ma
nature de faire écrire ou de faire dire ce que je pense. Lorsque
j’écrivais, je signais tous mes articles dans une rubrique non
équivoque dénommée YERIMPOST. Aujourd’hui, le site est géré par mon
associé Serigne Diagne avec le succès que l’on connaît. Nafy Ngom
Keita porterait-elle plainte contre Youssou Ndour si elle était
égratignée par l’Observateur ? M’en veut-elle pour des raisons que
j’ignore ? Qu’elle se rassure, elle est à des années-lumière de mes
préoccupations.

Cheikh Yerim Seck.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire