Annonces
Annonces
» » » » » Cheikh Tidiane Gadio: « On n’a jamais vu dans...

Cheikh Tidiane Gadio: « On n’a jamais vu dans l’histoire du Sénégal une élection avec 47 listes… »

  • Khalil Kamara Khalil Kamara

Ce lundi, la coalition pôle ALTERNATIF/3ème voie: Sénégal Dey Dem co-présidée par Cheikh Tidiane Gadio (Mpcl) et Fatou Sow Sarr ( Plateforme pour le Leadership du Futur), a donné rendez-vous à la presse, au siège du Mpcl. Il était question de présenter l’équipe dudit mouvement, mais aussi, faire des précisions. Elle ne se reconnait ni dans « Benno Bokk Yaakaar » ni dans « Mànkoo ».

Le mouvement « Bolo and liggueyal Sénégal » de Mouhamadou Diallo, « Luy Jot Jotna » de Cheikh Tidiane Gadio, la plateforme pour le leadership du futur, le parti « And Dieurigne Sénégal » entre autres mouvements de soutien constituent l’équipe « gagnante » de la coalition Pole alternatif/ 3ème voie Sénégal Dey Dem. Faire de la politique autrement, c’est l’objectif que se sont fixés Gadio et Cie.

Quarante-sept (47) c’est le nombre de listes pour les élections législatives à venir. Cheikh Tidiane Gadio, est d’avis que jamais dans l’histoire politique du Sénégal, une élection n’a atteint un tel nombre de listes. Ce qui, selon lui, laisse présager « une volonté de sabotage » de la part du pouvoir. « On n’a jamais vu dans l’histoire du Sénégal une élection avec 47 listes. Beaucoup de Sénégalais sont convaincus, à tort ou à raison, que le régime actuel, a une responsabilité dans cette inflation de listes présentées. C’est comme s’il y avait une volonté de saboter ces élections« , se désole la tête de liste de ladite coalition.

« Nous ne sommes pas dans une dynamique de confrontation, d’ennemis. Nous sommes dans une dynamique de défense des intérêts de notre pays. Il faut qu’une autre voie, une voie différente, une voie qui prône la rupture, l’alternative, naisse et se consolide au Sénégal pour offrir aux sénégalais un autre choix que le choix classique. C’est pour cela que nous l’avons dit très clairement: nous ne nous voyons ni dans Benno Bokk Yaakaar, ni dans Mànkoo. Nous nous reconnaissons dans le Sénégal de l’espoir« , a tenu à préciser le Dr Gadio.

Ainsi, la coalition Pole alternatif/ 3e voie Sénégal Dey Dem de confier sa volonté de promouvoir des « leaders de type nouveau à l’Assemblée nationale« , car, de leur avis, « les sénégalais sont très déçus par le fonctionnement de leur système parlementaire. Ils veulent renouer avec de grands parlements, de grandes démocraties« .

Bon nombres de coalitions ont laissé en rade les jeunes. Ces jeunes qui, selon Gadio sont porteuses d’espoir. Et parmi ses alliés, Mouhamed Diallo, mouvement « Bolo and liggueyal Sénégal », nommé directeur de campagne adjoint de « Sénégal Dey Dem ». Pour sa part, il s’est réjoui de la confiance accordée en sa « modeste » personne.

« La jeunesse porteuse d’espoir de notre pays en voie de développement vous dit merci. Le président Abdoulaye Wade l’a compris très tôt. En 1988, il avait choisi Idrissa Seck comme directeur de campagne, 12 ans plus tard, il est arrivé à la magistrature suprême. Et 29 ans plus tard, le Dr Cheikh Tidiane Gadio a compris ce message en misant sur la jeunesse en faisant confiance à la jeunesse de ce pays pour choisir le jeune Mouhamed Diallo comme Directeur de campagne adjoint« , se félicite-t-il.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • catou
    13/06/2017 18:55

    Cest normal car tu as refuse de rejoindre opposition et certain ont fait comme toi.Une opposition nulle jamais vu au senegal

  • Infirmiers, médecins… hors des salles de soin. Le Pds et alliés contre tout report des Législatives. Points sur l’actu ce mercredi
    21/06/2017 08:19

    […] Quant à l’inflation des listes, ajoute-t-il, « c’est une inflation délibérée appliquée par le Gouvernement afin de pouvoir modifier le calendrier électoral.  En 2001, nous avions 25 listes, en 2012 24 listes, 2017 47 listes qui posent  un sérieux problème.… » […]

  • Ces urgences prioritaires qui attendent le nouveau Gouvernement connu ce jeudi…
    17/09/2017 00:44

    […] le coût exorbitant des élections),  le mode de scrutin (Proportionnelle et majoritaire), la limitation des partis (pour éviter le syndrome des Législatives, 260 partis) etc. devraient être […]

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces