« Cheikh Ahmadou Bamba est notre véritable héros national, non Lat Dior », Par Mamadou Sy Tounkara

« Cheikh Ahmadou Bamba est notre véritable héros national, non Lat Dior », Par Mamadou Sy Tounkara

Monsieur le Président de la République,

Lat Dior Diop nous est présenté comme notre héros national. Comme fait d’armes, il aurait voulu empêcher le passage du chemin de fer colonial sur son royaume du Cayor. Il s’est battu et a été tué pour cela. Pourquoi serait-il plus méritant que les autres résistants tués par le colonisateur ? Que nous a-t-il légué de palpable et vivant ? En quoi nous sert-il de référence ?

A quoi devrait-on mesurer un héros national ? A l’idéal, aux épreuves, à la stratégie de lutte et au résultat, à notre humble avis. Il n’y a pas plus sérieux candidat que Cheikh Ahmadou Bamba pour cela au Sénégal, historiquement parlant. Son idéal : vivre au service du Bien et obtenir la félicité dans ce monde et dans l’autre pour tous ; ses épreuves : être vilipendé, emprisonné et exilé à tort ; sa stratégie : la non-violence par la foi, la science, les bonnes œuvres et le bon comportement ; son résultat : régner sur des millions d’âmes et être une intarissable source d’énergies positives de par sa vie et ses écrits. Il a fondé une méthodologie de l’action forgée autour de ce qu’il y a de plus puissant dans notre système de valeurs : ngëm, xel, fit, jom, fulla, fayda, ngor, kersa, teggin.

Notre héros national devrait nous imposer respect, admiration et être source d’inspiration permanente dans notre action quotidienne pour notre développement. Cheikh Ahmadou Bamba enseigne qu’il n’a d’autre préoccupation que « la science coulée dans l’action et enrôlée dans le bon comportement ». En d’autres termes, le savoir, l’action et les valeurs qui sont la Sainte Trinité du progrès depuis que ce monde existe. Son pardon à ses plus farouches ennemis (malgré 17 ans d’exil forcé et 13 ans de résidence surveillée jusqu’à sa mort en 1927) et tout le pacifisme de son existence et de son combat sont un modèle dont le monde musulman et le monde moderne, empêtrés dans la surenchère à l’intolérance et à l’exclusion mutuelle meurtrières, ont grandement besoin.

Cheikh Ahmadou Bamba ne peut être comparé à Lat Dior Diop.

Il est temps de réparer cette erreur historique et d’octroyer à Cheikh Ahmadou Bamba sa place de héros national du Sénégal. Cela ne peut être que bénéfique pour nous dans ce monde et dans l’autre.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »

82 COMMENTAIRES
  • senegalais

    Franchement , vous avez exactement raison. senegal ne sera jamais a son plus haut niveau tant que qu'on a pas reconnu officiellement serigne touba comme notre hero national. pourquoi son n'a jamais été prononcé lors de la fete de l'indepence alors c'est grace a lui.

    • abdourahmane sall salihou

      farfarloo bi lanou wara bayi té deugg dji serigne touba mooy kiy khétali djaam gni

    • joloff

      Lat Dior n a jamais été décoré de la croix de la legion ….de l'honneur colonial. Lat Dior n a jamais accepté l exil , alors que même le prophete (PSL) a lui aussi pris les armes et dirrigé des guerres; Lat Dior n a jamais acheté un lopin sur sa terre natale; Lat Dior n'a jamais accepté que des étrangers viennent imposer leu religion au Sénégal; Lat Dior est mort au combat, les armes à la main. Comme les femmes de Nder qui ont accepté la mort plutôt que le déshonneur. C'est bon? Vous en voulez plus? Si tout le monde s exilait, acceptait la sentence de l occupant en executant sa peine, on aurait connu pire, chers amis. Ne confondons pas les registres. Ne foutons pas le bordel à cause de l' egoisme personnel de ce journaliste merdique. S'il veut donner des heros, son pays le mali en a plus besoin , que le senegal.

      • Fall

        Ce que les senegalais doivent comprendre est c'est Lat Diop qui a signé le contrat de la construction du chemin de fer Saint-Dakar avec le Gouverneur colonial pour ensuite le dénoncer puisqu'il voulait leur soutien qu'il n'a pas obtenu. Ce n'est ni l'un les quatre derniers Meissa Tend Dior qui régna de 1832 à 1855,ni Birima Ngoné Latyr(1855 à 1859), ni Macodou coumba Yandé Berou(1859 à 1861), Madiodio (1861 à 1872) , ni Samba Laobé FALL 1861à 1864) à 1886),

  • ibrahima dieng

    tres bien v avez raison par ce que cheikh ahmadou bamba amoul kao souf

  • cheikhouna

    serigne touba yalla fayagouko sakh lisi kanam rouwouliy gueut.nioune senegalais toubabyi yakh naniou ba gueumounou sounou bopp.serigne touba moy sounou sak.limou dadj kéne dadiouko motakh yalla tékko foumou tégoul kéne

  • seye

    boudul wone ak serigne touba ndax dinagne ame li ñou ame kone batay ñogua si toubab ya nek senoukk diame kone kokou warnañou xame bubax fimou fete senegal te tek ko placame kome nikako yonentebi salalakhou aleyi wasalam defe way nagnlen gore te xamni boudul wone ak mome douñou ame diamedji

  • deug rek

    È arrivata l'ora di accettarlo se ora siamo qui a parlare del SENEGAL è grazie a CHEIKH AHMADOU BAMBA KHADIM RASSOUL
    Diotna nak gnu diohko limu MOM
    Lat Dior non ha fatto altro che rovinare il nostro paese..ku TEDD ki mo siguil nitt gui gnul…:dieureufieufe borom touba budul won ak MOM gnu torroh diarrama cheikh IBRA FALL
    MERCI TOUNKARA

  • borom khelcom

    vraiment tu a raison . merci tounkara . serigne touba amoul morom yalla na niou ko yalla fayall

  • verite

    merci kou bakh.yalla nalla president dég si sa wakh bou deuguou bi .dieureudieufeti

  • ngor

    tu es vraiment inculte, et tres dangereux pour la stabilité de notre pays. tu as vu ce qui se passe ailleurs?

  • ok

    deug niou wéer nga wakh dé

  • meissa

    Wakh thi kaw,kaduguii yague NAA djib wayee niou barri bawounuthi xel .nioun gni touder sounu bop ay mourides tey Nian sounu miy dogual mou defnou ay sadikh yague nani KO diapee hero national AK international wasalam.

  • ouzouz

    vraiment tounkara la verité est bien a dire tinquiente tu sera reconpencé dans lautre est ici ba par serigne touba

  • Thierry birahim

    dieuredieuf leerna nougou réel veer

  • ghij

    Lo lèr nga wax lèp mom ka komou nêkhoul sa prolèm la

  • sama xalaat

    no tonkara dp k madila séttane batay si deug lala kham ? yalla na sa modj rafétt? défal la barké si chékh ahmdou bamba

  • M

    CE TOUNKARA, APATRIDE FILS D UN EMIGRE MALIEN EST UN FUMISTE QUI VEUT FOUTRE LE BORDEL AU SENEGAL. IL NE RESPECTE PERSONNE. UN MOTIF DEVRA LUI ETRE COLLE POUR LE FOUTRE EN PRISON.

  • deugue rek

    Merci tounkaralou wèèr nga wakh

    • MS

      BIEN DIT LOUGNOU AME TAY MOM LAGN KO WARA SANTE DIEUREU DIEUF SERIGNE TOUBA

  • thug

    Serigne touba c notre hero national sa il y'a rien a dire !! Mais lat Dior aussi est un hero le fait Kil y'a ait combattu le blanc lui fait un hero

  • fallomy

    Tounkoura,Yalla nala yalla fayalle boppam…sèdè deùgg motakhone Serigne touba dieggalone lat dior

  • mamy

    pure verite Mr Tounkara kene dou serigne touba dieureudieuf mame brome touba diarama mame cheikh ibra fall

  • khame

    Dieuredieuf serigne Touba tounkara soula yalla faye domerrr

  • Fallou

    Temouy deugue

  • ATOUMAN

    SERIGNE TOUBA IS EVEN MORE THAN A NATIONAL HERO. HERO MONDIAL LA

  • babandakarou

    ban seytane deugeu la wakh

  • modu

    je suis Tidiane et entierement d'accord avec Mr tounkara ,toutes les valeurs de gueum sa bop et fonk linga done sont représentés en borom touba .il a dit non quand dire non relevait du suicide .mais la reconnaissance de ce statut de héro national devrait se faire au delà de la confrérie au delà de la religion cette reconnaissance doit rassembler et non diviser .La ou senghor est magnifié comme père fondateur de l’état du Sénégal alors qu'issu d'une minorité serigne touba devrait pouvoir être héro national sans difficulté .wayé nak ce comba devrait être mené avec pédagogie .

    • Joloff

      Modou da ngaay douul doo Tidiane; c est de la propagande.

  • Weuze

    Loolou mooye deugue bou wér

  • Niemekob

    Ba bess penc

  • Wayn

    Ratatati rek mouride yi bayilrn bokalé

  • sidy ka

    dieuredieuf deugu rek nga wakh

  • MBT

    au plus profond de l'esprit républicain, Cheikh Ahmadou Bamba à travers ces actes humaniste, pacifiste, et de résistance est le mieux placé pour mériter cette reconnaissance nationale. Merci M. Tounkera de cette belle idée.

  • Badou Sarr

    serigne touba cheikh hamadou bamba c'est un galaxie que nuls ne peux méfier de sa luminosité

  • Badou Sarr

    dieuredieuf serigne touba khadimoule ralou lillah

  • tommy

    Lat Dior moye sounou heros national . Cocc Barma moy sounou fierté boulene diaWatle

  • wakh-wakhet

    Tu qui dit fils d un émigré malien,il faut essayer de faire ce que ce monsieur entrain de faire pour son pays mais,pas de le traité du racisme si tu regardes pas loin de toi ta famille tu verras un émigré

  • wakh-wakhet

    Dieuredieuf serigne touba khadim rassoul kouko bagne dangay sonn té diaroul ngay nguenn rewmi boyabo nga déééééééh napoulou né fo meunn di demm degg fa dieuredieufé serigne touba

  • Mamadou gueye

    Merci Mr Tounkara pour votre lettre. deug rek moo woor et elle finira toujours par triompher

  • tommy

    Serigne Touba kenn bagnoukou . serigne Touba netou dinala . Diokh lenko loumoumom .Lat Dior mofi Don khekh Ak Toubab yi kon lat Dior moy heros national.

  • tommy

    Diakhassé rek Ngendi def ci sounou histoire national . vive Ndiadiane Ndiaye e Cocc Barma Fall e Lat dior

  • sant serigne touba

    diereudiefetii borom touba

  • kha la vérité

    deug mom dou rombe noppe, lii yalla ko def koumou nakharii ga toukhou, les jaloux vont maigrir, mourir….

  • li leen Chei Modou Kara wax dou degne moukou fék Sénégal nangou woun né Serigne Touba mofi né fén doun fa dem Bamba fepp Bamba partout Bamba merci

    s

  • maimouna cherif diallo

    tu as vremen raison

  • Ma2015

    Bravo tout simplement Tounkara!

  • Saliou

    Merci Tounkara,vous avez parfaitement raison.
    Serigne Touba amoul moroom

  • saliou

    Vous avez raison serigne touba mo mérité lep tounkara yala nala yala defal diame je te suis chaque jour

  • rakhu

    c pas la premiere foi con dit sa ! tonkara est la derniere qui la dit ? boulen niou fatte way

  • bab's

    Tounkara a raison, il y'a k les hommes de Dieu dans le monde

  • Serigne Saliou Mbacke

    merci mamado sy tonkara

  • nkoss di rkoss

    toukara dieuredieuf liga xalate nice na.ms nak boulene takale pomme ak nèew way AHMADOU BAMBA KENE DOU MOME BALLA AISSA

  • MOURIDE28

    RAPPORT SUR LE COMBAT DE DÉKHÉLÉ
    ———————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-
    Conformément aux instructions contenues dans la lettre n° 395 de M. le Gouverneur du Sénégal, la division de spahis placée sous mes ordres, montant à cheval dans la nuit du 25 au 26 octobre 1886 pour se porter de Ndande sur Diadié. Lat Dior, à la tête de ses contingents devait se trouver en ce dernier point. Avec ma division, marchaient des cavaliers et des fantassins volontaires, sous les ordres des chefs indigènes Demba War, Ibra Fatim Sarr et Samba Laobé Boury.

    Arrivé à Souguère, j'appris par les habitants que Lat Dior et ses partisans avaient quitté Diadié le 26 pour se rendre à Dékhélé, résidence habituelle de ce chef. Ces renseignements me furent confirmés à Diadié où j'arrivais le 26 à 9 heures du matin. Le 27 à 2 heures du matin, la division montait à cheval pour se porter vers Dékhélé, précédée par les cavaliers et fantassins volontaires ainsi que par des spahis envoyés en éclaireurs. À mon arrivée à Thilmakha, j'appris avec étonnement que Lat Dior n'était plus à Dékhélé, qu'il en était parti dans la nuit et se retirait dans la direction du Baol. Ces renseignements étaient erronés ou plutôt donnés de mauvaise foi par les habitants de Thilmakha car, à la sortie de ce village, un espion de Lat Dior, qui fut fusillé avant que je l'eusse interrogé moi-même, avait avoué que son maître se dirigeait vers l'Ouest, dans la direction de Ndande car ce mouvement de Lat Dior se plaçait entre nous et la ligne ferrée.

    À 10 heures du matin, je fis occuper le village de Dékhélé par les volontaires et pousser des reconnaissances dans les directions de Thirouguène, Afia et Diouki. A 11 heures, toutes ces reconnaissances étaient rentrées sans avoir rencontré de parties ennemies. Je pris alors position auprès du puits qui se trouve à 2 kilomètres environ de Dékhélé. Les abords de ce puits, sur un rayon de 30 mètres seulement sont sablonneux et complètement dénudés, tandis que les environs, aussi loin que la vue peut s'étendre, sont couverts de broussailles et de hautes herbes, dépassant de beaucoup la tête d'un cavalier à cheval.

    Les six premiers chevaux buvaient. Tout à coup, une fusillade épouvantable éclate sur notre droite. Trois chevaux tombent, foudroyés; six hommes sont mis hors de combat. Je rallie aussitôt la moitié des spahis autour de moi pour riposter. Les partisans de Lat Dior au nombre de 250 à 300, divisés en deux groupes, avaient gagné les abords du puits par une marche extrêmement rapide à travers les hautes herbes. Ils nous livraient un combat acharné. Pendant un quart d'heure on se fusillait de si près que beaucoup d'ennemis eurent leurs vêtements brûlés par la poudre. À 11 heures trois-quarts, j'étais presque maître de la situation. Je fis monter 20 spahis à cheval et me portai un peu en avant. L'ennemi était complètement battu. Son chef Lat Dior restait sur le champ de bataille avec ses deux fils et soixante-dix-huit de ses guerriers les plus renommés. Pendant ce combat si court, les spahis avaient fait des pertes énormes : un tiers de l'effectif en hommes et chevaux avait été mis hors de combat. Tous d'ailleurs avaient rivalisé de bravoure et donnèrent les preuves du plus admirable sang-froid. Parmi eux je tiens à distinguer :

    Le trompettiste Samba Assa, atteint de quatre blessures, a continué le feu en tirant à genou. Le spahi Mamadou Sy, ayant eu le bras cassé par une balle, a continué le combat jusqu'à la fin avec son revolver. Le spahi Aliou Bâ n'a cessé de combattre qu'à la troisième blessure. Enfin le spahi Samba N'Diaye, vieux soldat médaillé dont l'éloge n'est plus à faire, atteint de deux blessures, a défendu à ses camarades de le relever avant la fin du combat.

    Tous ces intrépides soldats se sont montrés si admirables que je me permets de soumettre à la haute bienveillance de M. le Gouverneur un état de propositions de récompenses qu'ils ont si noblement méritées.

    Dékhélé, le 27 octobre 1886
    Le Capitaine Commandant la division : Valois
    (Archives du Sénégal – Fonds A.O.F I-D-48)

  • khadim Fall

    Merci Mr Tounkara é vs avé di..,

  • Yaguexam

    Bon mais , enfin Touncara, tu devrais lire les commentaires pour te rendre compte de l'exploitation extrême qu'en font tous ces ignorants qui se sont juste arrêtés au nom S Touba. Ils n'ont même pas lu la suite!!!

  • BSS

    Srgn Touba Héros International la té bou Kéér Yi donné béne lép dina léér. Dieureudieuf Mr.Tounkara ! ! !

  • Moustapha

    Dieureudieufeu Serigne Touba bamba Dieureudieufeu Serigne Touba bamba Dieureudieufeu Serigne Touba bamba Dieureudieufeu Serigne Touba bamba

  • abou bou77

    Vous dites serigne touba alors c un peul il s'appelle Amadou Ba,Ba poulo c les Wolof ki ont voler au peul vu que ils ont jamais eu un grand marabout com lui normal ls grands sa toujours été descends du peul

  • soihaibou ba

    sa ce vrai cheikh ahmadou bamba amoul thi adouna

  • momzo

    merci tounkara..

  • diop

    Vous la qui dites merci a tounkara,vraiment vous me faites rire.On ne peut pas se lever un bon jour et nousimposer quelqu'un comme heros nationale.Tout ce que je sais depuis tout petit c'est que lat dior est et seras toujours notre heros nationale que vous le voulez ou non.Au moins lui il n'avez pas a. changer son nom de famille pour echaper aux blancs contrairement a un certain.Bref ,sachez que cette fois-ci votre propagande ne passera pas

  • MCTBA

    Merci Tounkara jërëjëf si leral bii !!!
    On né content en tant que mouride mai la vérité restera la vérité sa c certaine !
    Thanks again for let people knows The truth !

  • niani bagne na

    Ha ha ha ya cet celebre addage qui dit"seuls les casseroles vides font du bruit.vs savez quoi Lat Dior Diop n'a meme pas besoin qu'on le designe hero national puisqu'il est dans le coeur de tout les senegalais et ca c'est indeniable.maintenant comme le dit le chanteur continuez a faire du ratatati rek puisque cest touceque vous savez faire

  • yakar bamba rek

    diara diafatiii serigne touba rek mou fi nek

  • beug bamba

    toukara merci tu es 1 homme de vérité lingawax mo am wakhouma senegal mé nit kou gnoul sakh serigne béko singuil té sounou féte nationale bi 4 avril lignou serigne bi libérer contre colons yi motax nou defko si 4 avril bi ndax serigne bi monékon num 4 sa bureaup ndar à l'epoque mou amon 4 daraas sa touba lolowaral lii wayé senegal mingui am indépendance le 20 aout té li bakay autoritéyididéf bayiwounwon xel lolo kon li dou hazard santati koutédki rék

  • seye

    ya gooree relj

  • lemzo

    certains sont méchants et vipères en soient même, on ne le trouve qu'au Sénégal. reconnaissant la vérité , LAT DIOR s'est finalement convertit avant et devenu ta libération mourir avant de mourir. Cette lancée fut suivie par sont fils MBAKHANE. La seule inquiétude de Serigne TOUBA est vers la personne qui ne l'aime pas. imprègnez vous dans les écrits de SERIGNE TOUBA pour espérer le connaître. comme ce sont des étrangers et personnalité comme Guiliaume SFR qui font des témoignages justes sur le SAINT HOMME, pourquoi pas nous.suivez , en outre les reportages de France 24 sur Serigne TOUBA, lisez le témoignage. jadis , fait par le gouverneur de l'époque sur kou tède ki. DIEUREDIEUF SERIGNE TOUBA

  • MOURIDE FAYE

    Monsieur tounkara je ne le dit pa par s k je sui mouride mais par s k tu as revelé une verité indegnable et verifiable c sa le senegal et continu dans le chemain de la verité

  • kouachi

    je pense que poser le problème en terme de comparaison, fausse complètement le débat, à la limite même, c'est de la fumisterie. l'approche des deux hommes n'étaient pas la même. Lat Dior qui a eu à s'approcher du saint homme, avait des valeurs sures, indéniables dont tout jeune senegalais peut s'inspirer.

  • abdou

    Degg la lou takh gnouye fété sunu indépendances le 04 04 em moi té indépendantce binu toubab bi diokh le 23 out 1960 par ce que numéro 4 rék mo bagnone ba bagne di diafé

  • Özil Kane

    Merci! Tounkara

  • hii

    merci toukara

  • niit

    Senegal dou DEM walah

  • kesk

    Et si Tounkara avait dit le minimum contraire vs aurez dû l'insulter comme un inexistant serigne est un héros national comme tant d'autres sénégalais comme elh Omar Tall cheikh, ahmadou Lat Dior, ect…

  • DIAKHATE

    temoignage d'un commandant de l'armée francaise sur SERIGNE TOUBAA en 1915.

    Ceci est un extrait du rapport rédigé par le Commandant LASSELVES, en 1915, au terme de sa mission.

    " Ce Cheikh Bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. La soumission des hommes à la "…" est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels .Il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des Prophètes et leurs peuples .Celui-là (le Cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelque grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. « Les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. Je sais que les Prophètes et les Saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fais sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce Cheikh … ""

    Antoine Jean Martin Arthur LASSELVES

    Administrateur du Cercle de Diourbel (1913-1915)

    (Archives Nationales du SENEGAL)

  • Pape .C.Djimbi.NDIAYE

    MERCI MR TOUNKARA . IL FAUT UNE REHABILITATION DE L'HISTOIRE. C'EST NOUS QUI DEVONS LE FAIRE VIA LES ORGANES DE PRESSE . MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.

  • NDIAYE

    MERCI TOUNKARA . C'EST LA PURE DES REALITES .

  • talibé bamba

    rien a jouté un commentaire juste et vrai; pas de propos aussi clair qui dira le contraire :les moyens de communications sont la nanou wakhtane si téguine .il aime la vérité rien que du vérité je veux nommé ,monsieur mamadou sy tounkara merci

  • lol

    dieureudieuf tounkara ameugua grade boukawè sii yonou mouride sii ssèèdèè bii gueu sèèdèè sii serigne touba!!

  • KADIOR-BAOL

    CE TOUNKARA EST UN SHEYTANE. MEME SI ON AVAIT REVEILLE SERIGNE TOUBA DE SON SOMMEIL POUR LUI DEMANDER DE CHOISIR UN HEROS NATIONAL, IL ALLAIT OPTER SANS HESITER POUR LAT-DIOR. TOUNKARA BOUL DOUGOU THI LOO KHAMOUL, LI NGA KHAMOUL MOY SERIGNE TOUBA AK LAT-DIOR AY MBOKK LANIOU YOU DIEGUE. YAW SAY MBOKKA NGA MALI.

  • Adama diouf

    C’est la pur vérité serigne touba est le seule héro au monde

Publiez un commentaire