PUBLICITÉ
Célébration Achoura : Le message du guide de la communauté chiite Mouzdahir
PUBLICITÉ

Célébration Achoura : Le message du guide de la communauté chiite Mouzdahir

Par la grâce du nom d’Allah Le Miséricordieux par Essence et par Excellence. Paix et Salut éternels sur Son Messager MOUHAMMAD et les membres de sa sainte famille purifiée héritiers du Message.

PUBLICITÉ

Tamxarit (Achoura) marque le dixième jour du premier mois de l’année musulmane officielle, Mouharram. C’est une date mémorable dans l’histoire de l’Islam. Cette célébration est considérée par certains comme marquant la fin de l’année musulmane ! Seulement, je considère que pour célébrer une fin d’année, le meilleur moment, c’est le jour de l’an qui est le premier jour de l’année ou alors la veille qui est la première nuit de l’année. C’est d’ailleurs ce qui se fait dans toutes les civilisations du monde. Il n’y a pas de raison d’attendre le dixième jour pour le faire.

Le huitième des douze Imams infaillibles de la famille du Prophète (pse), Imam Ali Ridha (psl) dit : « Lorsqu’on entrait dans le mois de Mouharram (Tamxarit), jamais on n’entendait mon père (Moussa Kazim le 7ème) rire. Il était dominé par la peine jusqu’à son dixième jour et lorsque ce jour arrivait, c’était pour lui une journée de peine et de pleurs. Il disait : c’est le jour où on a tué l’Imam Al Houssein (psl) ».

L’histoire retiendra à jamais la période du 1er au 10 Mouharram de l’an 61 de l’Hégire (680 ap J. C) durant laquelle la Famille du Prophète Mouhammad (pslf) a été assiégée dans le désert irakien, à Karbala pendant 10 jours sans eau ni nourriture, puis massacrée sur les ordres de Yazid, fils de Moawiya calife des musulmans de l’époque. Il décréta Achoura (Tamxarit) jour de fête célébrant la victoire de la famille omeyyade sur la famille du Prophète (pslf) et s’attela, lui et ses successeurs, à tout mettre en œuvre pour justifier aux yeux de la Oumma la nécessité de commémorer cet événement dans la joie et l’allégresse et même lui donner une portée cultuelle.

Pour ce faire, ils mirent à contribution tous les savants courtisans et corrompus pour fabriquer des faux hadiths attribués au Prophète (pslf) pour accorder un caractère saint à cette « fête ». Ces derniers vont pousser leur cynisme à l’extrême jusqu’à inventer des « pratiques pieuses » comme le jeûne à accomplir ce jour.

Le sixième Imam, Jafar Sadiq (psl), nous dit clairement que « c’est le jour où fut tué Al Houssein (psl), si tu t’en réjouis eh bien, jeûne ! La famille omeyyade (Dieu les maudisse) et les gens de Damas qui les ont aidés à tuer Al Houssein (psl) avaient fait le serment de faire de ce jour un jour de fête qu’ils jeûneraient en action de grâce et au cours duquel ils réjouiraient leurs enfants si Al Houssein (psl) avait été tué et si ceux qui se sont dressés contre lui revenaient sains et saufs et le califat revenait à la famille d’Abou Sofiane. ».

C’est ainsi devenu une sounna de la famille d’Abou Sofiane et chez leurs partisans jusqu’à ce jour. Tout le monde les a suivis et c’est pourquoi ils jeûnent, réjouissent leurs familles et leurs alliés en ce jour. L’Imam Sadiq (psl) ajouta ensuite : « On ne jeûne pas lorsqu’on est touché par le malheur mais en action de grâce lorsqu’on en est préservé. Si tu fais partie de ceux qui sont touchés par le malheur, ne le
jeûne pas »

Je vous convie à commémorer cet événement tragique de l’Islam afin d’en comprendre le sens et d’y méditer profondément pour bien choisir son camp.
Nous refusons Tamxarit (diaboliser son ami) mais avons choisi le parti de la famille du Prophète (Taan sa Xarit wa Ahloul Bayt). Nous invitons donc tout le monde à commémorer ce deuil de Achoura. Je ne souhaite pas, pour ma part, faire partie de ceux qui, en connaissance de cause, fêtent la Tamxarit par des festins en se gavant de couscous ou en organisant des carnavals comme si c’était pour se
moquer de la famille du Prophète endeuillée, ni de ceux qui restent indifférents devant cette calamité que tous les Elus de Dieu pleurent et en répondre demain devant Fatima Zahra Bintou Rassoul (Paix et salut sur eux).
Que ceux qui pleurent, pleurent sur quelqu’un comme al Houssein (psl) car pleurer sur lui diminue les grands péchés.
Le premier des douze Imams infaillibles successeurs désignés du Prophète (pslf),
Ali fils de Abou Talib (psl) a dit : « En vérité, Dieu le Très Haut regarda la Terre, nous choisit et choisit pour nous des chiites (fidèles) qui se réjouissent de nos joies
et s’attristent de nos peines, sacrifient leurs biens et leurs vies pour nous, ceux-là
viennent de nous et retournent à nous. Tout œil pleurera le jour de la résurrection excepté l’œil qui a pleuré l’Imam Al Houssein (psl) et à sa famille.

« L’Imam Houssein a donné sa vie le jour de Tamxarit (Achoura) pour sauver l’Islam originel, donnons notre sang pour sauver des vies. j’encourage les fidèles croyants, aptes et désireux de donner leur sang de se rendre dans les banques de sang qui leurs sont les plus accessibles.

Aussi, je vous prie de réciter chaque jour, du premier au dixième jour 100 Ikhlass
à la mémoire des martyrs et de nos défunts et de demander à Allah le Tout-
Puissant d’accélérer notre délivrance par la Réapparition de l’Imam Mahdi (paix et salut sur lui ).

Je tiens à rappeler que l’INSTITUT MOZDAHIR INTERNATIONAL est une organisation non gouvernementale (ONG) qui revêt un caractère apolitique et à but non lucratif. L’IMI a pour objectif principal de mettre l’expérience, la compétence et le savoir-faire de ses adhérents au service du développement
humain équitable et durable dans tous pays et en particulier au Sénégal.

L’IMI promeut ainsi des programmes visant à améliorer les conditions de vie des couches les plus défavorisées des populations, et ce dans le respect des lois et règlements en vigueur. Le lien commun regroupant les membres de l’IMI s’entend de l’identité et la philosophie de AHL AL Bayt RASSOUL (la sainte famille purifiée du Messager d’Allah Mouhammad) qui est une philosophie universelle d’amour, de paix, de partage et de tolérance. L’IMI se désolidarise à ce titre de tout groupe politique, philosophique ou religieux qui véhiculerait des idées intolérantes et radicales et versé dans l’injustice sous toutes ses formes .

L’IMI est un acteur complémentaire des pouvoirs publics, sans lien avec quelques institutions ou partis politiques que ce soit. L’IMI conserve ainsi une autonomie et une indépendance à l’égard de tout pouvoir, qu’il soit politique, philosophique, économique ou syndicale.

Notre action s’inscrit dans la sillage de l’Imam Houssein (psl) dont le mouvement rédempteur avait comme unique soubassement son slogan ‘’je ne me suis pas soulevé de gaieté de cœur ni par arrogance mais pour ordonner le Bien, interdire le Mal, restaurer la religion de mon père et de mon grand-père le Messager d’Allah
‘’
Je prie ALLAH d’étendre sa Miséricorde infinie sur toute l’humanité et de venir à notre secours contre toutes ces calamités qui secouent notre planète et
hypothèquent notre existence.

Je présente mes condoléances au Prophète Mouhammad, aux membres de sa
famille (paix et salut sur eux) et en particulier à notre maitre l’Imam du Temps, AL MAHDI (qu’Allah accélère sa réapparition) ainsi qu’à tous les croyants.

Cherif Mohamed Aly Aïdara guide de la COMMUNAUTÉ CHIITE MOZDAHIR شيعة مؤسسة مزدهر],
Président fondateur de l’Institut Mozdahir International] (IMI).

#CélébrationAchoura #ChiiteMouzdahir

PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. babs

    ay vrais kafir, Aller emmigrer en Irán et laisser nous notre islam, nioun ay sunnites laniou.

    1. Aziz

      Yow dôme haram ga . C toi le kafir . Tu connais même pas ta religion si tu es sénégalais. Les sénégalais sont des soufies pas des sunnites .demal djanga sa dîne. Salam