Burkina: l’armée s’impose face à la contestation de la rue

Burkina: l’armée s’impose face à la contestation de la rue

L’armée s’est imposée par la force dimanche au Burkina Faso, face à des manifestants qui contestaient sa prise de pouvoir trois jours après le renversement du président Blaise Compaoré.

Des soldats ont pris le contrôle de la radio-télévision nationale en début d’après-midi, tandis que d’autres occupaient la place de la Nation proche devenue un centre d’agitation au coeur de Ouagadougou.

Des troupes du régiment de sécurité présidentiel du nouvel homme fort du Burkina, le lieutenant-colonel Isaac Zida, ont tiré en l’air dans la cour d’entrée du siège de la radio-télévision burkinabé (RTB) peu après 14H00 (locales et GMT) pour disperser la foule avant de se rendre maître des lieux.

Tous les personnels de la RTB et les journalistes étrangers ont été évacués.
Avec AFP

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire