PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
assane dioma ndiaye - Bracelet électronique: "Il y a des leviers plus urgents", dit Me A D Ndiaye

Bracelet électronique: « Il y a des leviers plus urgents », dit Me A D Ndiaye

Le ministère de la Justice, Me Malick Sall a envisagé de nouveau le placement sous surveillance électronique (bracelet électronique) dans le système judiciaire sénégalais. Une idée que Me Assane Dioma Ndiaye réfute.

Surpopulation…

Le leader de la Ligue sénégalaise des droits humains, Me Assane Dioma Ndiaye réclame au ministre de la justice, une réponse concrète à  la question de la surpopulation carcérale dans les prisons sénégalais.

Limitation…

Selon Me Assane Dioma Ndiaye, il y a des leviers beaucoup plus urgents, comme la limitation légale de la détention  provisoire en matière criminelle ou encore les modes alternatifs en matière d’emprisonnement.

Technique…

 » D’abord, d’un point de vue technique, qu’on nous explique comment on pourra repérer  quelqu’un qui porte un bracelet, partout où il est au Sénégal. Et du point de vue socio-culturel, ce sera quelqu’un qui sera stigmatisé « , confie Me Ndiaye.

Comprendre…

Poursuivant ses propos il déclare que notre  société ne comprendra jamais qu’une personne soit à côté d’une autre qui porte un bracelet électronique dont on présumera que c’est une personne dangereuse.  » Voilà les raisons pour lesquelles nous ne croyons pas à ce bracelet électronique aujourd’hui « , déclare-t-il sur la Rfm.

Me Assane Dioma Ndiaye Prison
Annonces

(2) commentaires

Malick Diallo

Cher.camarade.vous.etes.tres.enretard..jai.vraiment.honte.de.nos.ddirigeans.de.1960.a.maintenant.rien.nevolue.a.cause.des.sales.politiciens..cest.eux.qui.ont.retarder.ce.pas..

Fall

il faut tuer les agresseurs pour libérer un peu d, espace dans les prisons

Publier un commentaire