Bénin dépêche un envoyé spécial en Haïti pour préparer l’arrivée de 2000 militaires

Le Bénin renforce ses liens avec Haïti par la nomination de Pamphile Zomahoun comme envoyé spécial, visant à orchestrer le déploiement de 2000 militaires dans l’île caribéenne. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la future force multinationale de soutien à la sécurité en Haïti (MMSS), à laquelle le Bénin participe volontairement.

Le conseil des ministres béninois, sans révéler le contenu de la lettre de mission de Zomahoun, a annoncé que sa priorité était la préparation logistique et opérationnelle de l’arrivée des troupes. Ces efforts s’alignent sur les contributions régionales à la sécurité haïtienne et constituent un engagement significatif du Bénin dans les affaires internationales.

Les 2000 hommes, s’appuyant principalement sur les diverses branches de l’armée béninoise, bénéficieront d’une formation spécialisée avant leur mission à Port-au-Prince. Bien que le calendrier précis et les détails financiers restent incertains, une réunion clé des acteurs principaux est prévue sous peu.

Pamphile Zomahoun, nouvellement nommé, est bien préparé pour ce rôle avec une formation militaire en France et une expérience notable au sein de la gendarmerie béninoise. Son arrivée en poste est imminente, marquant un nouveau chapitre de coopération entre le Bénin et Haïti dans la stabilisation de la sécurité haïtienne.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire