PUBLICITÉ

Banque mondiale:”Cette crise pourrait faire basculer jusqu’à 60 millions de personnes dans l’extrême pauvreté”

“Cette pandémie et la mise à l’arrêt des économies avancées pourraient faire basculer jusqu’à 60 millions de personnes dans l’extrême pauvreté, gommant la plupart des progrès récents de la lutte contre la pauvreté”, selon David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale. 

Riposte…

D’après David Malpass, le Groupe de la Banque mondiale s’est mobilisé rapidement et résolument pour organiser des opérations de riposte d’urgence dans 100 pays, assorties de mécanismes permettant aux autres donateurs d’étendre sans délai les programmes.

Croissance…

“Pour renouer avec la croissance, nous devons apporter des réponses rapides et modulables qui permettront de faire face à l’urgence sanitaire, mais aussi de fournir un appui financier et d’autres ressources extensibles dans le but de protéger les plus démunis, préserver l’activité du secteur privé et renforcer le redressement et la résilience économique”, déclare le président de la Banque mondiale.

Remboursement…

Selon David Malpass, la suspension du remboursement du service de la dette bilatérale va permettre de libérer des moyens vitaux pour financer la riposte d’urgence face à la pandémie. Et les pays doivent au plus vite renforcer la transparence autour de leurs engagements financiers.

Annonces