Audience chez lui avec les étudiants frondeurs: Ce que Idrissa Seck leur a dit

Idrissa Seck joue les sapeurs-pompiers. Le plus farouche opposant de Macky Sall a reçu en audience dans son villa de Point E le collectif des étudiants venu étaler leurs doléances.
Idrissa Seck qui a écouté religieusement les étudiants leur a demandé un délai plus moins long pour une décrisper la situation. A ce titre, il promet de rencontrer le Premier Ministre Mahammed Boune Abdallah afin de trouver une solution durable à cette crise universitaire.
L

’ancien PM qui a promis de faire de son mieux s’engage avant toute chose à demander le retrait des forces de sécurité de l’Université. Il a appelé les étudiants à l’apaisement afin que revienne la stabilité dans ce temple du savoir. Il n’a pas manqué aussi d’évoquer la question des bourses, c’est pour dire qu’il fera de son mieux pour que les autorités trouvent les moyens les plus pratiques pour un paiement dans les meilleurs délais.

9 COMMENTAIRES
  • djiby mbaye

    bravo idy nous comptons sur vous par jalousie maky ne va pas te faciliter la tache mais faites votre devoir

  • lune

    Je le préfère dans cette posture d’homme politique responsable , que quand il attise le feu ce qui ne lui rapportera jamais rien

  • goba

    Il essaie de trouver une solution alors soyez juste mes amis

  • kupukala

    Je rêve!! Il est QUI LUI pour s’auto-procurer ce « rôle »??

  • Domou Baol

    Vous ne penser pas que c est un complot qu il a organise lui meme

  • mickayel23

    Tu es qui pour rais voir les étudiants/less de matri le peuple Sénégal

  • ania

    El diablo. ……

  • ania

    Chers étudiants ressaisisez vous dans un pays comme la Guinée ils n ont pas d électricité et cerise sur le gâteau ebola est là. Pour réviser les étudiants vont à l aéroport (seul lieu qui ne subit pas les délestage permanents dans ce pays) sous les lampadaires infestés de moustiques et autres Bestioles. Quant à la bourse ils n y pensent même pas, peut être en rêve! alors mesurez vos chance et sachez que rien n’ est facile

  • lune

    Ania : c’est très bien d’essayer de tempérer l’ardeur des étudiants ,et tout le monde devrait abonder dans le même sens ,je suis sûr qu’aucun gouvernement ne veut mettre ses étudiants qui sont leurs enfants , frères, neveux , ou nièces dans une telle situation, tous les dirigeants actuels de l’état sont passés par cette institution . Mais nous donner la Guinée comme modèle , je ne peux comprendre .je préfère qu’à non tire le Sénégal vers le haut ,regardons ce qui est meilleur et vouloir l’atteindre ,même nos étudiants ont le droit de se battre pour l’atteindre. Il y’a quelques années tous les étudiants africains rêvaient de venir dans notre université , aujourd’hui ce n’est plus le cas à cause de se contenter de peu . Je veux bien qu’on demande aux étudiants d’être moins violents, mais pas de ne pas se battre pour le meilleur .

Publiez un commentaire