Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Assemblée nationale : La mise au point de Moustapha Niass aux Sénégalais…

Personne ne peut dicter à l’Assemblée nationale ce qu’elle doit faire“, a réagi Moustapha Niass lors de l’ouverture de la Session unique extraordinaire de ce mercredi 14 octobre 2020. Une réponse aux Sénégalais qui fait suite aux critiques acerbes sur la gestion depuis la 12e Législature. Occasion saisie par le Président de l’Assemblée nationale pour solder leurs comptes avec ses détracteurs.

Ce n’est pas aux uns et aux autres de dire à l’Assemblée nationale de poser tel ou tel acte (…) L’Assemblée nationale sait ce qu’elle doit faire. Elle le fera quand elle devra le faire, et personne ne lui dictera ce qu’elle fait et ce qu’elle doit faire“, dira Moustapha Niass.

La réponse de Niass aux Sénégalais…

Suite aux incessantes interpellations de l’opinion publique à l’Assemblée nationale, notamment sur les questions liées à la gestion des inondations ou encore des ressources naturelles, le Président de l’Assemblée nationale a voulu donner son avis à l’endroit de l’opinion nationale et internationale sur ces multiples sollicitations. “Vous avez tous constaté qu’au Sénégal, dès qu’il se passe quelque chose, on dit : ‘qu’est-ce que l’Assemblée attend?’ L’Assemblée nationale ne peut être la Cour suprême, elle ne peut remplacer le Conseil constitutionnel. L’Assemblée ne peut pas remplacer le gouvernement“, poursuit-il.

Le principe de séparation des pouvoirs…

L’Assemblée doit respecter le principe de séparation des pouvoirs et coopérer avec l’Exécutif, le pouvoir judiciaire, sans remplacer ni l’Exécutif ni le pouvoir judiciaire en aucun cas. Nous faisons ce que nous faisons, nous savons ce que nous devons faire, nous le faisons correctement et nous le faisons avec les méthodes, les objectifs qui sont ceux que nous considérons comme étant conformes à nos missions. J’ai tenu à faire cette mise au point“, fait-il savoir sur Dakarmatin.

L’Assemblée nationale sait ce qu’elle doit faire…

L’Assemblée ne peut pas se permettre de convoquer des gens sur des questions judiciaires, en dehors des procédures qui sont prévues dans le règlement intérieur. Nous le ferons toujours quand il le faudra, mais nous ne pouvons pas remplacer le corps judiciaire, nous n’avons pas le droit. Nous ne pouvons pas remplacer le pouvoir exécutif, nous n’en avons pas le droit. L’Assemblée nationale sait ce qu’elle doit faire. Elle le fera quand elle devra le faire et personne ne lui dictera ce qu’elle fait et ce qu’elle doit faire“, souligne Niass.

158 Whatsapp
Annonces
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:08 - 02/12/2020

    Affaire “Kara Sécurité” : Mes El Hadji Diouf et Bamba Cissé commis par le Diwan

    Whatsapp
    15:06 - 02/12/2020

    Chris Coleman, celui qui a amené Bouba Diop en Angleterre: “Il était si respecté dans le vestiaire”

    Whatsapp
    15:01 - 02/12/2020

    Linguère : 5 morts et plusieurs blessés dans un accident de la route

    Whatsapp
    14:52 - 02/12/2020

    Décès de Papa Bouba Diop : La levée du corps prévue à Lens, ce jeudi

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp