Annonces
Annonces
» » » » » « Assane Béthio », une des victimes du drame...

« Assane Béthio », une des victimes du drame à Demba Diop

  • Fatou Gueye Fatou Gueye

Plus connu sous le nom de « Assane Béthio », Assane Faye fait partie des huit (8) victimes qui ont péri ce samedi, au stade Demba Diop. Selon nos confrères du journal Libération, il était un fervent talibé thiantacoune et est passé de héros en victime en étant au chevet des filles qui tombaient dans les pommes.

Originaire de Pout, « Assane Béthio » avait une silhouette qui sautait aux yeux. Il a été emporté par l’affaissement d’un pan des gradins. Selon Pape Dia, manager du lutteur Bombardier, il était au secours des jeunes filles qui tombaient après avoir inhalé la fumée du gaz lacrymogène. C’est lorsqu’il faisait un énième aller-retour, qu’il est tombé juste sur l’affaissement d’un pan des gradins. « Je suis descendu aussitôt sur l’aire de jeu et il faisait partie des premières victimes », a t-il témoigné dans le journal.

Une heure après le drame, quatre sapeurs-pompiers se sont positionnés pour le transporter vers l’ambulance, en l’absence de brancards. Assane Faye était venu sur la Petite côte pour faire carrière dans l’arène. Il a intégré l’Écurie Mbour, dont le chef de file est Bombardier, et espérait faire carrière dans la lutte. Malgré son gabarit, il n’a pas pu faire carrière dans la lutte mais a eu l’intelligence de continuer son métier de cordonnier.

« Le jour de la finale, il a fermé sa boutique pour venir au stade Demba Diop », apprend le frère de B52 de Mbour avec le cœur meurtri.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces