Arabie saoudite: les femmes pourront conduire même des motos

Arabie saoudite: les femmes pourront conduire même des motos

L’Arabie saoudite se modernise à la vitesse grand V sous l’impulsion du jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, qui veut faire rentrer son pays dans le 21e siècle. Après avoir annoncé en septembre que les femmes saoudiennes auraient bientôt le droit de conduire, le royaume ultra-conservateur vient de préciser que cette décision s’appliquera aux motos et aux camions.

Cette décision, prononcée dans le dernier pays au monde où les femmes n’avaient pas le droit de conduire, a un but très prosaïque : réduire la dépendance des femmes à des conducteurs masculins, afin de faciliter leur insertion professionnelle.

Alors que l’économie saoudienne est affectée depuis la mi-2014 par la chute des revenus pétroliers, le prince héritier vise notamment à augmenter la participation des femmes à la force de travail à 30% en 2030, contre 22% actuellement.

« Nous allons autoriser les femmes à conduire des motos » et des camions, a assuré vendredi soir la Direction générale de la circulation, répondant à un ensemble de questions concernant le décret royal dévoilé en septembre, selon l’agence de presse officielle SPA. Celui-ci s’appliquera en juin 2018.

Les autorités ont précisé que les plaques des véhicules conduits par des femmes ne seront pas différentes de celles des hommes, mais qu’en cas d’infractions graves, les femmes seront conduite dans un centre de police qui leur est réservé.

1 COMMENTAIRE
  • boy+ngaye

    Quand tu t’allie avec le diable il t’impose sa façon de faire

Publiez un commentaire