Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Appel d’offres mal géré : le DG de l’Onas, épinglé par l’Armp et la Dcmp

Le directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Lansana Gagny Sagno a été épinglé aussi bien par la direction centrale des marchés publics (Dcmp), que par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Parce qu’il n’a pas voulu se soumettre aux textes qui régissent les marchés publics.

Laxisme et légèreté 

Ces errements constituent une des raisons qui a fait que l’Onas n’a pas procédé à des travaux d’assainissement, encore moins, effectué l’entretien et le curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar. L’on informe que le patron de l’Onas n’a pas aimé le rejet par deux (2) fois, d’un appel d’offres qu’il avait lancé, suite au recours de Delgas assainissement Suarl.

Conflit d’intérêts entre adjudicataires 

En effet, l’Onas avait lancé le marché de curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar et dans les régions. Un marché constitué de trois (3) lots, dont l’un a été attribué à l’entreprise Vicas. Mais en guise de contestation à l’attribution dudit lot à sa concurrente, la société Delgas a dû saisir l’Armp qui, après examen, a ordonné la reprise de l’évaluation des offres, et l’Onas s’est exécuté en reprenant la procédure pour attribuer cette fois-ci le lot à l’entreprise Delta S.A pour un montant de 208.093.000 F Cfa.

Delgas revient à la charge

Un marché encore réfuté par Delgas entreprise qui a saisi à nouveau l’Armp le 11 avril 2019 après un recours gracieux. Déterminé à obliger l’Onas à respecter les textes des marchés publics, Delgas obtient gain de cause encore. Puisque le 24 avril 2019, l’Armp ordonne l’annulation de la seconde attribution provisoire du marché et la reprise de l’évaluation.

Les populations, victimes innocentes 

Lassé par la reprise incessante des procédures de l’appel d’offres, l’Onas a saisi la Dcmp pour un classement sans suite du marché en question. Et c’est ainsi que Lansana Gagny Sakho a renoncé à l’entretien et au curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar. Résultats des courses : les inondations ont privé certaines familles de leurs domiciles, et des écoles encore prises dans les eaux.

Les arguments fallacieux de Gagny Sakho

Mais la direction centrale des marchés publics (Dcmp) s’y est opposée au motif que les arguments évoqués par les services du Dg de l’Onas ne sont pas du tout convaincants. Mieux, la Dcmp a recommandé à l’Onas le 19 juin dernier, de se conformer à la décision de l’Armp, à savoir la reprise pour la troisième fois de l’évaluation du marché.

La vengeance de l’Onas sur Delgas

Mais M. Sakho s’est arc-bouté dans sa position de refus, avant d’aller se plaindre auprès de l’Armp pour que le renoncement au marché lui soit autorisé. Dans sa correspondance, le Dg de l’Onas a justifié son renoncement par “la disparition du besoin”, évoquant le retard occasionné par les deux (2) rejets inhérents aux recours introduits par Delgas. Donc pour lui, il n’est plus nécessaire de procéder au curage des caniveaux.

75 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    8:47 - 29/10/2020

    Revue de Presse (Wolof) Zik Fm du Jeudi 29 Octobre 2020 Par Ahmed Aidara

    Whatsapp
    8:33 - 29/10/2020

    Revue de Presse (Wolof) Rfm du Jeudi 29 Octobre 2020 Par Mamadou Mouhamed Ndiaye

    Whatsapp
    8:23 - 29/10/2020

    PSG : Le coach Tuchel se prononce sur la blessure de Neymar…

    Whatsapp
    8:19 - 29/10/2020

    Remaniement : Ces 6 ministres sur la sellette !

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp