PUBLICITÉ

Urgent – Algérie : Mort du puissant Général, chef d’état-major de l’armée

Le général algérien Gaïd Salah, puissant chef d’état-major de l’armée, est mort lundi d’une crise cardiaque.

Mort d’une crise cardiaque

Le véritable homme fort de l’Algérie est mort d’une crise cardiaque. Le général algérien Gaïd Salah, puissant chef d’état-major de l’armée, a rendu l’âme, selon une annonce de la Présidence, ce lundi 23 décembre.

Le véritable maître du jeu

Malgré l’élection d’Abdelmadjid Tebboune, le général, vice-ministre de la défense algérien, 79 ans, était le véritable maître du jeu.  Ce pilier du régime depuis 1962, a fait démissionner, en avril dernier, le président Abdelaziz Bouteflika. Avant de diriger l’Algérie, jusqu’à la récente élection de Tebboune du 12 décembre dernier. Et même après…

Bouteflika, à l’origine de sa puissance

Son ascension, dit-on, il le doit à Abdelaziz Bouteflika qui l’a nommé à ce poste et a fait de lui son rempart au sein d’une armée dont l’ancien président a cherché, tout au long de ses mandats, à contenir le pouvoir.

Algérie Gaïd Salah
Annonces

Publier un commentaire