AIBD – Après les festivités, le kérosène fait défaut

AIBD – Après les festivités, le kérosène fait défaut

 Les cuves à kérosène ne sont toujours pas opérationnelles car ce sont des camions citernes chargés de kérosène qui quittent Bel Air pour ravitailler les avions stationnés sur le tarmac, renseigne Dakar Times.

Un camion « Titan » garé sous l’aile des vols « Ethiopian » et « Delta » alimente les avions en kérosène. Outre les problèmes de sécurité qui expose le carburant à des infiltrations, la  situation provoque des gros retards des vols.

Air France en a fait les frais avec un retard de 4 heures dans son plan de vol, dans la nuit du vendredi 8 décembre au samedi 9. De même que Sn Brussels et Rwanda Air.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire