Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Afrobasket 2019/10 millions et un logis: “Les Récompenses à double-vitesse”

Le Judo, le Taekwondo, le Beach-Soccer, le Karaté, pour ne citer que ces disciplines, n’ont jamais cessé de nous satisfaire, à travers le continent et dans le monde. Coupes, titres, médailles d’or et autres hautes distinctions d’un peu partout, en sont illustratifs. Des disciplines victorieuses.

Seulement, quand il s’agit de récompenses étatiques -Politique politicienne oblige !- , seuls les vaincus et défaits sont honorés gracieusement, financièrement et matériellement. Les lions de la téranga, après avoir perdu une finale de CAN, il y’a quelques semaines, ont reçu un accueil triomphal de seigneurs. Fêtés et copieusement remerciés : 20 Millions de frs à chaque athlète perdant.

Dimanche, 18 Août 2019, nos lionnes de la balle au panier, n’ont pas pu rugir, à Aréna de Diamniadio, malgré un public électrisé autochtone, face à leurs adversaires nigérianes. Et ceci, pour la seconde fois en deux années d’intervalle. Nonobstant une telle malheureuse situation, il a été octroyé à chacune, pour sécher des larmes, la somme de 10 Millions de nos francs, et de surcroît, nous apprend-on, un appartement dans une cité de la place. Que le bon dieu, créateur du trône sublime, nous départisse un jour, de cet esprit tendancieux et inexplicable de nos autorités, à s’entêter de fêter et plébisciter des défaites et échecs ! Surtout, quand des dirigeants ferment yeux et oreilles devant de vraies victoires et de belles performances.

Si, nous nous évertuons à mettre l’accent sur de tels subterfuges étatiques, c’est parce que le ridicule ne tue pas. Et même s’il tuait, il se devait d’être le bourreau de tout le monde, sans distinction aucune. Peut-être, aussi, la popularité du football et celle du basket rendent frileux nos dirigeants confondus, au point qu’ils n’hésitent guère négliger, snober ou minimiser les belles performances des autres sports. On récompense aveuglément les perdants, à la place des plus méritants.

Une si dangereuse ségrégation se doit d’être éradiquée de l’esprit sportif. Reprenons-nous, afin de pouvoir dans les règles morales, honorer des << Ambassadeurs >> qui ont honoré la Nation. Le Président Abdou Diouf, en de pareilles circonstances, quand elles sont heureuses, ne disait-il pas : ” Kou Deff Lou Reuy, Am Lou Reuy “, qui littérairement traduit ” Les grandes récompenses aux signataires de grandes performances “.

Par Elhadj Yvon Mbaye
Journaliste-formateur

164 Whatsapp
Annonces
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    17:17 - 12/08/2020

    Covid : “Personne ne peut interdire aux mourides de célébrer le Magal”, Mor Daga

    Whatsapp
    17:14 - 12/08/2020

    Guinée : Alpha Condé fixe l’élection présentielle au 18 octobre, l’opposition conteste

    Whatsapp
    16:59 - 12/08/2020

    Vaccin russe anti-Covid-19 : “Pourquoi le Sénégal n’a pas encore passé de commande” (Ministère)

    Whatsapp
    16:54 - 12/08/2020

    En direct : Pape Diouf de long en large sur l’actualité (Senego-TV)

    Whatsapp
3
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp