Aboubacry Mbodj (Raddho): « Quand vous êtes poursuivi par la Crei, vous finirez par être condamné »

Le président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (raddho) a profité de la publication, hier, d’un livre blanc sur la Crei, pour montrer sa désapprobation des méthodes de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Selon Aboubacry Mbodj, quand on est attrait devant la Crei, la condamnation est assurée.

« La Crei dispose d’une loi instituant la présomption de culpabilité. C’est à dire quand vous êtes poursuivi par cette juridiction par A ou B, vous finirez par être condamné. Également le délit en question n’est pas de la corruption. Karim Wade n’est pas poursuivi pour des faits de corruption. C’était pour enrichissement illicite. Lequel n’est pas défini dans le code pénal sénégalais », a indiqué Aboubacry Mbodj dans les colonnes de Grand Place.

2 COMMENTAIRES
  • m

    Tu es un débile et attardé mental qui à travers ses systèmes limbiques désordonnés estime être plus intelligent et plus compétent que les éminents juristes qui se sont déjà prononcés sur la validité de cette juridiction. C'est quoi ta spécialité taré ? Griotisme rek.

  • Gallo Thiam

    Ce rachitique affamé de naissance faisait de Karim un fond de commerce, depuis la fin de ce dossier il a perdu le nord devenant du coup vulgaire lèche cul.
    Vas te faire foutre enculé

Publiez un commentaire