PUBLICITÉ

Abdou Diouf parrain promo 2019/2020 des Dr de l’Université Limoges

« Le Président Abdou DIOUF a donné son accord pour être le parrain de la promotion 2019/2020 des docteurs de l’université de Limoges, suite à la demande de la délégation limougeaude qu’il a bien voulu recevoir en son domicile situé dans le 8ème Arrondissement de Paris« , a fait savoir Ibrahima Dia, dans une note parvenue à senego.

La mission est conduite par le Dr. Ibrahima DIA, lui-même Président de l’Antenne Française de la Fondation Senghor, enseignant et Président de l’Antenne Française de la Fondation Senghor (A.F.F.S.) et le professeur Didier Tsala, chef du département Sémiotique et Stratégie de la faculté des Lettres et Sciences Humaines.

Le choix de cet illustre parrain a été justifié par deux critères majeurs :

« D’une part, la vocation francophone de la ville de Limoges qui colle avec la personnalité du parrain. Une commune en Nouvelle-Aquitaine, située dans le Sud-Ouest de la France, accueillant de très nombreux étudiants issus de pays francophones et répartis dans les 4 grandes facultés (Médecine/pharma, Droit et Sciences économiques, Lettres et sciences humaines, Sciences et technologies) et ses Ecoles d’ingénieurs que sont l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Limoges (ENSIL) et l’École nationale supérieure de céramique industrielle (ENSCI)« , a expliqué Ibrahima Dia.

Il poursuit : « D’autre part, le choix est justifié par la grandeur de l’homme, grand intellectuel au parcours linéaire et exceptionnel, grand homme de Culture, ancien secrétaire général de la Francophonie, homme d’Etat qui, à la suite du Poète-Président SENGHOR, a posé et consolidé, les bases d’un Sénégal démocratique, stable et attractif au niveau sous-régional, régional et international. Le président Abdou DIOUF est également l’homme de la consolidation de la laïcité ; cette valeur symbiose des différences ethniques, religieuses, politique, entre autres, est gage de cohésion nationale. »

Abdou Diouf, « Toujours (…) au service de l’approfondissement de la démocratie« 

Ainsi, en tant que Premier ministre puis successeur de Léopold Sédar Senghor à la présidence de la République, le Président Abdou DIOUF, rappelle M. Dia, « a toujours consacré son temps au service de l’approfondissement de la démocratie, l’État de droit, le développement économique dans un contexte de plein ajustement structurel, de la valorisation de la Culture, des Arts, des Sciences et des Lettres. Il a également contribué à faire entendre la voix du Sénégal dans le monde, grâce à une diplomatie efficace et garante d’un leadership régional. En excellent panafricain, il a beaucoup œuvré pour la stabilité et la consolidation de l’Unité Africaine (U.A.)« .

« Aussi, en qualité de Secrétaire général de la Francophonie de 2003 à 2015, a-t-il rendu possible le rêve senghorien et des Pères fondateurs, consistant à concrétiser l’idéal d’une francophonie universelle, humaniste, respectueuse des identités, globalisatrice des différences dans une optique de synergie porteuse de développement économique. A l’aune d’un tel parcours hors du commun, et à la fois exemplaire, force est de constater qu’un tel parrain ne pouvait être mieux indiqué que le président Abdou Diouf« , conclut le Président de l’Antenne Française de la Fondation Senghor.

Abdou Diouf Ibrahima Dia
Annonces

(2) commentaires

Paco Faye

THIM CE LE PLUS MAUVAIS PRÉSIDENT après WHATIATIA

Mamadou Moctar Ndiaye

Paco certes Diouf est ton et allié mais tes interventions dénotent une aigreur envers nos dirigeants. Calme toi au risque de désavouer Ya Allah . Car qui veut n’est pas père de famille encore moins Président.

Publier un commentaire